Ecole supérieure d’infanterie de Cherchell :  Sortie de neuf nouvelles  promotions d’officiers et sous-officiers

0
754

Une cérémonie de sortie de neuf (9) nouvelles  promotions d’officiers et de sous-officiers a eu lieu mardi à l’’Ecole  supérieure d’infanterie Djelloul-Abidate de Cherchell (Tipasa) sous la  présidence du Commandant des forces terrestres auprès de l’Armée nationale  populaire (ANP), le général major Ahcene Tafer.

Les neuf promotions sortantes, baptisées au nom du Chahid Mohamed  Boughendja, sont principalement constituées de la 49e promotion de session  de perfectionnement, la 23e promotion de la session d’application, la 1ère  promotion de la session d’aptitude militaire professionnelle de 2è degré  formateurs, outre les 17e, 19e, 21e, 42e, 10e promotions spécialisées,  entre autres, dans les sessions d’aptitude militaire professionnelle de 1er  et 2e degré d’état-major, d’aptitude militaire professionnelle de 2e degré  et d’aptitude militaire professionnelle de 1er degré et 2e degré. De hauts cadres de l’ANP, des moudjahidine et des familles d’élèves  lauréats, ont pris part à cette cérémonie, aux côtés des autorités locales. La cérémonie a débuté par le passage en revue des carrés des stagiaires  par le commandant de l’école, le Général Rih El Djillali, qui a assuré dans  son discours que les élèves de l’Ecole, de même que les diplômés sortants,  sont « parfaitement conscients du contexte sécuritaire et interne et de ses  enjeux et, de ce fait, déterminés à y faire face ». Il a aussi mis en exergue l’adaptation continuelle des programmes et des  formations dispensés dans l’école. Ces formations  s’appuient, a-t-il dit,  sur l’exploitation de la technologie, afin de relever les défis qu’exigent  l’évolution rapide dans le domaine militaire à travers le monde, en  application des orientations du vice-ministre de la Défense nationale, Chef  d’Etat major de l’Armée nationale populaire, le Général des corps d’Armée  Ahmed Gaïd Salah. Après la prestation de serment, le Commandant des forces terrestres et des  cadres de l’ANP ont procédé à la remise des grades et des diplômes aux  lauréats de chaque promotion. S’en est suivie la passation de l’emblème de l’école d’infanterie entre  les promotions sortantes et celles entrantes, puis des exhibitions  militaires. Des « portes ouvertes » pour exposer des équipements et matériels du corps  de l’infanterie ont été organisées à l’occasion, avant une cérémonie en  l’honneur de la famille du Chahid Mohamed Boughendja. Le Chahid Boughendja, dit El Haffaf, est originaire de la région de  Cherchell. Il fait partie des meilleurs fils de cette Nation, ayant  sacrifié leur vie pour son indépendance. Il rejoignit les rangs de l’Armée  de libération nationale à l’âge d 24 ans, dans les monts Djebabra de la  commune de Merad, dans la 3e zone relevant de la Wilaya IV historique.  Outre sa maîtrise du français, le Chahid récitait couramment le Coran. Il  occupait le poste de commissaire politique. Il prit part à de nombreuses batailles, avant de tomber au champ d’honneur  le 9 mars 1959, dans un accrochage entre les moudjahidine et l’ennemi  français, au village Sidi Slimane, près de l’Oued Bouighssene de Hadjout .

Mounir A