Education nationale: Le ministère et les syndicats du secteur travaillent ensemble et pas seulement durant les périodes de grève

0
93

Le ministère de l’Education nationale et l’essentiel des syndicats du secteur opérant sur le terrain et avec lesquels des accords ont été signés, «travaillent constamment ensemble et pas seulement durant les périodes de grève», a affirmé, hier, à Oran, la  ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit qui a réaffirmé la politique du ministère dans ses relations avec le partenaire social, «basées sur le dialogue et la concertation, en ce qui concerne, entre autres, les préoccupations socioprofessionnelles des travailleurs du secteur».

«Avec le dialogue, nous sommes persuadés que nous pouvons construire, ensemble, un système éducatif performant», a-t-elle assuré. Sur un autre plan, lors de l’inauguration de l’Unité de dépistage et de  suivi (UDS) de référence, sise au lycée Pasteur d’Oran, la ministre de l’Education nationale a souligné que ce centre est un «acquis très  important» en ce qui concerne la santé des élèves. «Cette infrastructure est un guichet unique pour la santé des élèves pour laquelle la wilaya d’Oran et le secteur de la santé ont mis tous les moyens  pour sa concrétisation», a souligné Benghabrit. Concernant les infrastructures scolaires, inaugurées ou lancées en travaux, la ministre a indiqué qu’il s’agit de projets gelés auparavant et qui ont été relancés, soulignant qu’il y a «une très forte dynamique à Oran  qui a fait que les projets ont pu redémarrer». Il s’agit de l’inauguration d’une école primaire à la cité 2500 Logements  AADL1, et la pose de la première pierre des chantiers d’un CEM et d’un lycée, ainsi que deux groupes scolaires dans la localité d’El Mohgoun,  relevant de la daïra d’Arzew.

Tous ces projets concernent des équipements éducatifs d’accompagnement des  cités d’habitation disséminées à travers la wilaya d’Oran, ainsi que des projets ayant pour objectif de réduire la pression sur les établissements  existants et souffrant de surcharge dans les classes, en raison de  mouvements de population dus aux nouveaux programmes de logement, a-telle relevé. Sur un autre plan, la ministre a insisté, tout particulièrement, sur les  activités culturelles au sein des établissements scolaires, afin, a-t-elle dit, que «les élèves aient une relation forte avec leurs établissements», ajoutant que «pour ce faire, les moyens existent». Par ailleurs, Nouria Benghabrit a inauguré un centre consacré à la  médecine du travail pour les personnels du secteur de l’éducation, sis au quartier El Maqqari. Le centre a été aménagé au sein d’une ancienne école du quartier, réhabilitée pour abriter cette nouvelle structure, a-t-on  indiqué. D’autre part, la ministre a inauguré le nouveau centre de tri, de valorisation et de recyclage des déchets, sis à El Hamri, dans lequel un espace pédagogique a été mis en place pour les élèves où des activités de sensibilisation sur le tri sélectif et la protection de l’environnement sont au programme.  Il est à noter, dans ce cadre, que tous les déchets, papiers générés par les établissements scolaires, seront destinés à ce centre, ont indiqué les  responsables du secteur durant la visite.