Education nationale: Un plan national de prise en charge des élèves aux besoins spécifiques en cours de préparation

0
92

Un plan national de prise en charge des élèves aux besoins spécifiques est en cours d’élaboration. Il sera introduit à partir de l’année prochaine. L’annonce a été faite ce matin, par  la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, lors d’une conférence de presse animée, à l’issue de sa visite de travail dans la wilaya de Chlef.

« Nous travaillons en collaboration avec la ministre de la Solidarité nationale pour l’élaboration d’un plan national de prise en charge des élèves aux besoins spécifiques pour former les enseignants et les inspecteurs dans le cadre de l’éducation inclusive », a indiqué la ministre en insistant sur l’importance de la formation de « compétences » capables « de prendre en charge cette catégorie ».

Revenant aux problèmes que connait son secteur, Mme. Benghebrit a évoqué le redoublement des élèves, un problème qui revient chaque rentrée scolaire. Selon la ministre les classes qui souffrent de ce problème sont la 5e année primaire, la 1e année et 4 e moyennes, la 1 e et 3 années secondaires. «Certains établissements connaissent un taux de redoublants plus élevé par rapport aux nouveaux élevés. Dans une classe on peut trouver deux tiers d’élèves  redoublants contre un tiers de nouveaux », a relevé la ministre qui a appelé à dépasser cette situation. « L’enseignement obligatoire du cycle primaire au secondaire prend 9 ans, certains élèves le font entre 10 ou 12 ans », a expliqué la ministre.

Pour faire face à cette situation, le ministère de l’Education nationale a introduit la politique du  traitement méthodologique depuis 2015. Le but est d’identifier les difficultés rencontrées par les élèves dans l’apprentissage d’une matière précise et trouver des solutions, explique la ministre ajoutant que son département est en train de créer des cartes spéciales concernant les mathématiques, la langue arabe et les langues étrangères. Selon Mme. Benghebrit, ce plan appelé « plan Marshall » permettra aux enseignants de trouver les solutions précises devant des élèves qui ont des difficultés d’assimilation et d’apprentissage. Mme. Benghebrit a ajouté que son ministère mettra à disposition de chaque enseignant un CD contenant tous les manuels, le guide lecture de ces manuels, des documents liés aux manuels scolaires et deux plans nationaux : celui de l’apprentissage et celui de l’évolution continue. L’objectif selon elle  est de faire l’adéquation entre le volume horaire des matières scolaires et le nombre de l’évaluation continue.

D’autre part, la première responsable du secteur  a insisté sur la formation dans le secteur.

«  Tout le monde est concerné. Aujourd’hui, pour construire un corps éducatif on a besoin d’un accompagnement et d’une formation dans tous les niveaux à travers l’usage d’une méthodologie et des techniques(…) Aujourd’hui nous avons les ressources pour aller de l’avant dans cette procédure», a  ajouté la ministre.

A une question relative aux cantines scolaire, la ministre a souligné que ces dernières sont à la charge des collectivités locales. « Si certaines d’entre elles ne sont pas encore ouvertes à ce jour, cela revient à la question du marché qui est peut être infructueux ».