Egypte: Onze «terroristes» abattus dans un raid des forces de sécurité

0
44

Onze «éléments terroristes» ont été abattus dans un raid des forces de sécurité à Ismaïlia, dans le nord-est de l’Egypte, a annoncé, hier, le ministère de l’Intérieur.

Des affrontements ont éclaté après que les forces de sécurité ont lancé ce raid contre un lieu soupçonné d’abriter du matériel de contrebande destiné à des terroristes dans la péninsule du Sinaï, où une attaque terroriste visant une mosquée a fait vendredi plus de 350 morts. Le raid a eu lieu dans le village de Gelbana, à l’Est du canal de Suez, près de la frontière avec la province Nord-Sinaï. Il est survenu après la «surveillance des déplacements de certains chefs de groupes terroristes dans le nord du Sinaï», a précisé le ministère dans un communiqué. Ces groupes préparaient une série d’attaques contre des infrastructures essentielles et des lieux de culte, selon la même source. Cette opération a également permis «d’identifier un réseau de contrebandiers impliqués dans la fourniture de moyens de communication sans fil et de soutien logistique aux groupes terroristes dans le nord du Sinaï», a ajouté le ministère. Trois membres présumés de ce réseau ont été appréhendés. Six autres personnes ont également été arrêtées dans le cadre d’une «campagne de sécurité élargie» dans le pays.