Election présidentielle et législatives au Brésil: Des centaines de Brésiliennes manifestent contre le candidat d’extrême-droite Bolsonaro

0
103

Des centaines de Brésiliennes ont manifesté, samedi, à Sao Paulo, contre le candidat d’extrême-droite, Jair Bolsonaro, à la veille de la tenue des élections présidentielle et législatives au Brésil.

Les manifestantes se sont réunies devant le Musée d’art moderne de Sao Paulo (MASP), l’un des symboles de la capitale économique du pays, pour dénoncer le discours qualifié de «misogyne» du député, donné favori lors du premier tour du scrutin présidentiel. Les manifestantes ont scandé des slogans hostiles en réaffirmant leur rejet du «fascisme» et de la «misogynie qui caractérisent le discours de Bolsonaro». La manifestation de samedi, qui s’est limitée à la ville de Sao Paulo, fait suite à des manifestations similaires qui s’étaient déroulées le 29 septembre dernier, lorsque des milliers de femmes ont défilé dans une centaine de villes pour exprimer leur rejet du candidat du Parti social libéral (PSL).» Les femmes contre le fascisme», «Lui jamais !» sont autant de slogans scandés lors de cette manifestation. Dimanche, près de 147 millions d’électeurs devront voter pour choisir leur président dans 83 000 bureaux de vote, prévus à cet effet. Les bureaux de vote s’ouvriront vers 8 heures du matin et fermeront vers 17 h (Local). Les électeurs brésiliens ont voté également, ce dimanche, pour renouveler l’intégralité des 513 sièges de la chambre des députés et les deux tiers des 81 sièges du Sénat. Aussi, ils devront élire les gouverneurs et assemblées législatives des 26 Etats et de la capitale, dans un pays où le vote est obligatoire pour les citoyens de 18 à 70 ans et facultatif pour les personnes analphabètes. Le président élu sera investi le 1er janvier prochain pour un mandat de 4 ans.