Emigration clandestine: 17 décès en mer depuis 2017 à Tipasa

0
120

«Les services de la Protection civile de la wilaya de Tipasa ont déploré le décès de 17 migrants clandestins (Harraga) en mer entre 2017 et 2019 alors que 71 autres ont été secourus lors de 26 interventions à travers le littoral de la wilaya», a indiqué le lieutenant Chérif Mohamed, lors d’un Colloque national sur l’émigration clandestine, organisé, mercredi, au Centre universitaire Morsli-Abdellah de Tipasa. Soulignant que «71 victimes, signalées par des pêcheurs dans un état critique», avaient été prises en charge, il a précisé que la majorité «souffrait d’hypothermie et d’asthénie».

Le représentant de la protection civile a déploré, en outre, 17 cadavres rejetés par les vagues au niveau des côtés ouest de Tipasa (Cherchell, Gouraya et Damous), sans en précisé la ou les nationalités.