EMS: Le traitement de colis postaux est passé de 2000 à 50 000 colis par jour

0
111

L’opérateur public Express mail service (EMS), qui traitait 2000 colis postaux par jour, est passé à 50 000 colis depuis le début de la crise sanitaire liée au Covid-19, soit une évolution significative, a déclaré lundi à Alger, le ministère de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar.

«L’EMS est passé de 2000 colis postaux traités quotidiennement à 50 000. C’est une évolution à plus de 500%», a déclaré M. Boumzar en marge d’une visite d’inspection qu’il a effectuée au niveau des centres de tri et de traitement de courriers postaux dans la wilaya d’Alger, affirmant que l’augmentation des envois est liée à la fermeture de l’espace aérien à cause de la crise sanitaire du coronavirus. Le ministre a souligné que la situation s’est «nettement améliorée» dans les centres de tri durant ces derniers mois, précisant qu’au mois de décembre 2020 «près de 50 000 colis postaux étaient en instance d’envoi et aujourd’hui, les colis postaux sont traités dans la même journée». M. Boumzar s’est félicité de l’amélioration de la situation après des «instructions et des recommandations» qu’il avait données lors d’une visite inopinée effectuée en décembre 2020. Il a mis l’accent sur la nécessité de la transcription de l’adresse sur l’enveloppe qui doit être «claire» et respectant les normes définies dans ce domaine.

Le ministre a tenu à rassurer les clients de l’opérateur public que les colis postaux sont «bien traités et sécurisés» avec le concours des services des Douanes algériennes. «Nous comptons organiser des campagnes de sensibilisation au profit des jeunes, en collaboration avec les Douanes algériennes pour leur expliquer quels sont les produits autorisés et interdits à acheminer via le réseau EMS», a souligné le ministre qui a insisté sur l’encouragement du e-commerce en vue de donner plus d’opportunités d’emploi aux jeunes. Le ministre a réitéré, par la même occasion, l’engagement de son département ministériel à accompagner les opérateurs activant dans le créneau du tri et du traitement de colis et courriers postaux, affirmant que son rôle est de créer un climat «favorable et incitatif». Par ailleurs, le ministre a visité les sièges de deux opérateurs privés spécialisés dans le transport et la logistique, notamment FedEx et DHL, où il a insisté sur la formation des jeunes dans les métiers de la logistique.