EN: Alcaraz dirige sa 1e séance d’entraînement avec les locaux

0
730
Photo FatahGuidoum L'Echo d'Algérie@

Le nouvel entraîneur de la sélection algérienne de football, Lucas Alcaraz, a dirigé, ce dimanche, sa première séance d’entraînement à l’occasion du premier jour du stage de l’équipe nationale A’ des joueurs locaux à Alger. Le technicien espagnol a d’abord réuni ses joueurs à l’amphithéâtre Omar-Kezzal du Centre technique national de Sidi Moussa, avant d’entamer le travail effectif sur le terrain, a indiqué la Fédération algérienne de football (FAF). Par ailleurs, le défenseur Mohamed-Rabie Meftah, touché à la cuisse à la fin du match USM Alger-CA Batna (3-0) de samedi en mise à jour du championnat, est venu blesser au stage des locaux. Le staff médical décidera qu’il doit se faire soigner au Centre technique national. Alcaraz a fait appel à 27 joueurs, tous évoluant en Ligue 1 Mobilis de football, pour ce stage qui s’étalera jusqu’au 3 mai. L’Andalou, qui ne connaît pas encore les joueurs locaux, s’est appuyé sur les techniciens de la Direction technique nationale de la FAF pour établir cette liste. La sélection A’ prépare les qualifications du championnat d’Afrique des nations-2018, où elle rencontrera la Libye (Zone nord) dans une double confrontation prévue en août prochain. Le vainqueur se qualifiera directement à la phase finale du tournoi prévue au Kenya du 11 janvier au 2 février 2018. Lucas Alcaraz (50 ans), signataire d’un contrat de deux ans avec la FAF, a succédé à la tête des Verts au Belge Georges Leekens, démissionnaire après l’élimination de la sélection algérienne dès le premier tour de la dernière Coupe d’Afrique des nations-2017 au Gabon. L’Espagnol à la découverte des joueurs locaux Certes, Alcaraz, après sa première sortie à Oran au cours de laquelle il a pu assister au match MCO-MCA, s’est dit déçu par la copie rendue pour l’occasion par les deux formations, il n’en demeure pas moins que l’homme refuse de faire un jugement hâtif sur le niveau des joueurs locaux. L’homme a d’ailleurs reçu des instructions de la part du président de la FAF, Kheireddine Zetchi, pour donner une importance particulière aux joueurs du cru. Raison pour laquelle, du reste, il lui a été exigé de s’installer en Algérie. Et comme le technicien andalou vient juste de débarquer à Alger, il était tout à fait normal qu’il ne se mêle pas dans l’établissement de la liste des 27 joueurs convoqués pour ce regroupement. C’est la DTN qui s’est chargée de cette mission, tout en prenant le soin de faire appel à un groupe composé d’un amalgame de joueurs d’expérience et de jeunes talents qui commencent à montrer le nez sur le plan national. La présence d’éléments tels que : Asselah, Meftah, Kacem ou encore Djabou dans le groupe, est plus que nécessaire en raison de l’échéance qui attend cette sélection des locaux contre la Libye dans le cadre des éliminatoires du CHAN. L’adversaire, la Libye, va affronter les Verts avec un effectif composé des joueurs de la sélection première. L’expérience des joueurs précités, à l’image du Mondialiste Djabou, sera d’un grand apport à cette sélection dont il faisait déjà partie lors de la dernière campagne en 2011 lorsque la sélection avait atteint le carré d’as au Soudan avant de quitter le tournoi. Meftah, pour sa part aussi, ne peut être que positif si l’on se réfère au niveau affiché par ce joueur au Gabon en janvier dernier malgré les difficultés qu’a connues l’EN. L’autre point intéressant à retenir, c’est que la liste des 27 renferme certes des joueurs des 4 coins du pays, mais la plupart viennent du leader actuel de la Ligue 1, à savoir l’ESS, ils sont 6 en tout à leur tête le maître à jouer et l’un des buteurs des Verts lors de la dernière Coupe du monde Brésil-2014, Djabou. Il faut dire qu’au-delà de la composante de la liste en question, on peut dire que ce stage sera le premier pour le coach, et par conséquent ça sera l’occasion pour lui de découvrir un nouveau monde, une nouvelle mentalité et des habitudes qui risquent de déplaire au technicien ibérique. Ce dernier lors de sa première conférence de presse, a évoqué ce point. Il avait parlé de rencontres avec des entraîneurs pour essayer de tout savoir sur l’aptitude des joueurs, mais aussi sur leurs habitudes, leur hygiène de vie. Bessa N