EN : Belmadi peut aussi compter sur les locaux

0
296

 L’on ne sait quoi penser de la victoire de l’équipe nationale, version joueurs locaux face à son homologue du Qatar. La rencontre s’étant déroulée à huis clos, en l’absence aussi de la presse, rien n’y a filtré.

L’on doit seulement se fier au compte-rendu publié sur le site officiel de la FAF qui fait état de la domination des Algériens dans  la majeure partie de la rencontre. C’est une victoire logique en somme signée Baghdad Bounedjah, auteur du seul but du match, inscrit à la 58’ de jeu. D’après la même source, les Verts se sont créé de nombreuses occasions tout au long de la rencontre, maitrisée de bout en bout. Djamel Belmadi a eu l’occasion de faire tourner son effectif. Tous les joueurs appelés ont participé à cette joute amicale, excepté Naidji, l’attaquant du Paradou, qui s’est blessé au cours de ce stage, et le deuxième gardien Salhi. Les Algériens ont été appliqués et concentrés face à un adversaire pourtant affûté qui prépare la Coupe d’Asie des Nations prévue aux Emirats arabes unis du 5 janvier au 1er février. Cependant, on ne sait pas dans quel état d’esprit l’équipe du Qatar a abordé cette rencontre. Le coach espagnol des « Annabis » Félix Sanchez, qui a exigé le blackout total sur cette rencontre, afin de  ne pas dévoiler ses cartes à ses adversaires, a sans doute voulu apporter les dernières retouches à son équipe. Toutefois, la défaite face aux Algériens va quelque peu contrarier ses choix. Pourtant, le Qatar avait battu en amical, la Suisse (1-0), l’Equateur (4-3), la Jordanie (2-0) et le Kirghizistan (1-0) et fait match nul face aux Islandais (2-2).

Cette victoire va-t-elle définitivement relancer la concurrence chez les Verts ? Le sélectionneur national voulait voir à l’œuvre des joueurs du cru. Ces derniers ont visiblement répondu favorablement à ses attentes en damant le pion à un favori de la prochaine Coupe d’Asie. Longtemps marginalisés, les joueurs du championnat local souvent utilisés comme des bouche-trous, valent beaucoup mieux que ça. Djamel Belmadi qui n’a de cesse critiqué le niveau de la Ligue 1, va-t-il changé d’opinion ? Certes, notre championnat n’est pas très relevé, pour de nombreuses raisons liées particulièrement à son organisation, mais il a toujours produit des joueurs de bonne valeur qui mis dans des conditions idoines, peuvent rivaliser avec leurs compatriotes évoluant en Europe. Une chose est sûre, le coach national a désormais l’embarras du choix pour composer son groupe en prévision de la prochaine CAN. Un éventail de joueurs performants à pratiquement chaque poste. Ce qui lui permettra de parer à toutes les éventualités ou au mauvais sort. Car aucun élément n’est à l’abri d’une méforme ou à une blessure.Quant aux joueurs locaux, cette victoire acquise en terre qatarie, dans des conditions pour le moins eu favorables, leur donnera plus de confiance en leurs possibilités. Ils savent à présent qu’ils n’ont rien à envier aux autres.

Ali Nezlioui