EN  Belmadi revoit sa copie

0
416

 Le sélectionneur national Djamel Belmadi a convoqué 25 joueurs en prévision du match contre le Togo prévu ce dimanche 18 novembre à Lomé (16h00) et comptant pour la 5e journée des qualifications à la prochaine CAN 2019. La nouveauté est l’arrivée des deux joueurs de l’USM Alger, Oussama Chita et Abderrahmane Meziane qui vont honorer leur première sélection chez les Verts.

L’on notera également le retour de plusieurs joueurs, dont celui de Youcef Belaïli, le tout récent champion d’Afrique avec l’ES Tunis, après plus de trois ans d’absence. Les défenseurs Ilyas Hassani, Ayoub Abdellaoui, Mehdi Zeffane, ainsi que le gardien Alexandre Oukidja seront également du voyage à Lomé, après avoir raté le déplacement à Cotonou. En revanche, Adlène Guedioura, Nabil Bentaleb, Rachid Ghezzal  et Ishak Belfodil ont sauté de la liste. Alors que le capitaine d’équipe, Aissa Mandi (suspendu), et le goleador, Hillal Soudani (blessé) manqueront aussi cette rencontre.La première lecture que l’on peut faire de la liste de Belmadi est la réhabilitation en quelque sorte du joueur local. Après avoir mis une croix sur eux, jugeant leur niveau en deçà des normes internationales, il a visiblement changé d’avis à leur égard. Très déçu par le rendement de certains joueurs, lors de la rencontre contre le Bénin, le coach des Verts veut apparemment accorder une chance aux locaux. C’est ce qui explique la présence de Belaili, Chita et de Meziane en sélection. Il s’est rendu compte que ces trois éléments riches de leur expérience acquise avec l’USMA et l’EST sur les terrains africains, peut être d’un grand apport pour l’équipe nationale. Sans vouloir relancer le débat stérile « pro contre joueurs locaux », il faut admettre qu’il est difficile pour certains joueurs évoluant en Europe de s’adapter au climat et aux conditions de jeu difficiles qui sévissent en Afrique subsaharienne. Il faudra trouver pour le sélectionneur  le juste équilibre pour composer l’équipe idéale pour ce genre de joutes. Cela passe inévitablement par un effectif « mixte » alliant le savoir-faire des « Européens » et la fougue et l’engagement des joueurs du cru.L’amère défaite contre le Bénin semble avoir donné à réfléchir au sélectionneur national qui est arrivé, il faut le dire, avec des préjugés concernant les joueurs locaux.Pourtant les Slimani, Soudani, Bounedjah, Bensebaini, Halliche, ou encore Attal sont issus du championnat national. Cela ne les a pas empêché de s’illustrer avec la sélection. D’autres joueurs du cru méritent également d’avoir leur chance. L’on est persuadé qu’ils peuvent réussir à leur tour, à condition qu’on leur fasse confiance. Ce qui semble avoir compris Belmadi.

Ali Nezlioui           

 Liste des 25 joueurs :

Gardiens de but : Rais M’bolhi (Al-Ittifaq/Arabie saoudite), Mustapha Zeghba (ES Sétif), Azzedine Doukha (Al-Raed/ Arabie saoudite), Alexandre Oukidja (FC Metz/ France).

 Défenseurs : Ilyas Hassani (Cherno More Varna/ Bulgarie), Ramy Bensebaini (Stade rennais/ France), Farés Mohamed Salim (SPAL/ Italie), Rafik Halliche (Moreirense/ Portugal), Jean Mehdi Tahrat (RC Lens/ France), Youcef Attal (OGC Nice/ France), Djamel-Eddine Benlameri (Al-Shabab/ Arabie saoudite), Ayoub Abdellaoui (FC Sion/ Suisse), Mehdi Zeffane (Stade rennais/ France).

Milieux : Sofiane Feghouli (Galatasaray/ Turquie), Saphir Taider (Impact de Montréal/ MLS), Adam Ounas (Naples/ Italie), Ismaïl Bennacer (Empoli/ Italie), Oussama Chita (USM Alger), Abderrahmane Meziane (USM Alger).

 Attaquants : Islam Slimani (Fenerbahçe/ Turquie), Baghdad Bounedjah  (Al-Sadd/ Qatar), Yassine Benzia (Fenerbahçe/ Turquie), Youcef Belaïli (ES Tunis/ Tunisie), Riyad Mahrez (Manchester City/ Angleterre), Yacine Brahimi (FC Porto/ Portugal).