EN: Benrahma, la nouvelle étoile scintillante des Verts

0
129

Benrahma par-ci, Benrahma par-là, les performances de l’international algérien ne cesse d’impressionner ces dernières semaines, au point où l’on ne parle que de lui en Championship (deuxième division anglaise).

Une division qu’il quittera vraisemblablement à la fin de la saison pour une promotion quasi certaine en Premier League dans laquelle il rejoindra son compatriote et un autre crack du football, Riyad Mahrez. En effet, Chelsea aurait fait du recrutement de Benrahma, l’une de ses priorités cet été. D’ailleurs, les Blues ne devraient pas trop trainer dans les négociations, sinon l’oiseau rare risque de s’envoler et leur filer entre les mains. Au vu de ses derniers exploits, Benrahma a certainement tapé dans l’œil de nombreux recruteurs. Il ne manquera pas de sollicitations dans les jours à venir. Depuis la reprise du championnat, il crève l’écran permettant à son club Brentford, de venir se mêler dans la course à l’accession. Occupant la troisième place, «les Abeilles», comme les surnomment affectueusement  leurs fans, ont une belle occasion de rejoindre l’élite, grâce notamment…à Benrahma. Après son retentissant triplé de la semaine passée, ce dernier a récidivé hier, en inscrivant un doublé contre Derby County offrant ainsi trois précieux points à son équipe en cette dernière ligne droite vers l’accession. L’international algérien est à son 17e but depuis le début du championnat, sans comptes les nombreuses «offrandes» à ses coéquipiers. De quoi donner le tournis à ses adversaires. Brentford enchaîne quant à elle les victoires. Celle d’hier est la septième consécutive. Cela fait belle lurette que l’équipe n’a pas connu une si belle embellie.Tout cela nous emmène à parler du futur statut du joueur au sein de la sélection. Jusqu’à présent, Benrahma s’est contenté du rang de remplaçant qui ne le dérangeait pas plus que ça, ravi il est vrai de faire partie du groupe de Belmadi. Mais à présent, il peut légitimement aspirer à mieux, surtout s’il poursuit son ascension fulgurante qui était au demeurant prévisible. En effet, Benrahma ne manque de talent. Tous les spécialistes sont unanimes à lui reconnaître des qualités techniques exceptionnelles. Elles avaient juste besoin d’être mises en valeur. Apparemment, Benrahma a trouvé à Brentford, le cadre idéal pour percer et s’épanouir. «C’est un joueur tellement agréable, parfois vous pensez que vous l’avez enfermé dans un coin et puis tout à coup, il parvient à s’en sortir. Après, s’il peut se concentrer complètement et obtenir un peu plus de détermination, alors je suis sûr qu’il peut aller loin », dira de lui son coéquipier Henrik Dalsgaard. A bientôt 25 ans (il est né le 10 août 1995), l’attaquant algérien a encore une belle marge de progression devant lui. C’est à coup sûr un précieux atout supplémentaire pour le coach Djamel Belmadi en prévision des importantes échéances auxquelles sa sélection devra faire face dans les mois à venir. Et puis, l’abondance de bien ne nuit pas. L’équipe nationale a rarement possédé un effectif aussi riche qualitativement. Elle fait même des envieux. Si ce groupe est bien géré et s’il vit bien, il peut aller très loin. Ce ne sont guère des prévisions présomptueuses, mais bien une conviction profonde qui peut se traduire sur le terrain.

Ali Nezlioui