En entreprise, Windows 7 résiste à Windows 10

0
1005

Même si Microsoft souhaiterait que les choses aillent plus vite, il est un fait que l’entreprise ne peut nier Windows 7 fait de la résistance et 1 PC d’entreprise sur 2 n’est toujours pas sous Windows 10. Il s’agit d’un comble, pourtant malgré la fin de la prise en charge de Windows 7 en janvier 2020 par Microsoft, actée depuis plusieurs années.

Le système d’exploitation fait de la résistance et au mois de septembre il reprenait même un peu de poil de la bête (selon NetMarketShare) en passant d’une part de marché de 40,27% en août, à 40,88% en septembre. En parallèle, Windows 10 enregistrait une baisse en passant de 37,80%, à 37,44% sur la même période. Un constat plutôt gênant pour Microsoft qui souhaiterait en finir au plus vite avec Windows 7 pour imposer définitivement Windows 10. On imagine les grincements de dents au sein de Microsoft de voir qu’un OS de 2009, met encore sur la touche la dernière itération trois ans après sa sortie. Autre chiffre intéressant dévoilé par le PDG de la firme de Redmond en personne, le 24 octobre, Satya Nadella expliquait que “plus de la moitié de la base de appareils professionnels est sur Windows 10“. En gros, 1 PC d’entreprise sur 2 tourne donc toujours sur Windows 7 ou moins. Les grosses entreprises et les PME ne semblent pas courir pour migrer vers un nouvel OS, elles savent qu’elles pourront continuer à obtenir des correctifs de sécurité pour Windows 7 après la date limite du 14 janvier 2020, via des mises à jour payantes jusqu’en 2023. Un porte parole de l’entreprise reprenait il y a peu les mêmes propos que Satya Nadella, déclarant : “ Sur la base des données de Microsoft, nous pouvons voir qu’il y a maintenant plus de périphériques dans l’entreprise exécutant Windows 10 que toute autre version antérieure de Windows “. Quoi qu’il en soit, les fans des versions antérieures au moment du lancement d’une nouvelle version de Windows sont toujours nombreux à se moquer de ce genre de chiffres, arguant “qu’avant, c’était mieux” pendant de longues années, avant de finalement migrer eux-aussi. A titre d’exemple, à ce stade du déploiement de Windows 10, par rapport au comportement des anciennes moutures de l’OS, on est dans des proportions similaires puisque la bascule de XP à Windows 7 affichait un rapport de 45% contre 38% pour XP. Windows 10 dispose de 48% de la base utilisateurs et Windows 7 presque 39%. Des chiffres assez similaires donc, pas de quoi s’inquiéter…