EN: Fortunes diverses pour Mahrez et Atal

0
244

Riyad Mahrez a retrouvé son efficacité, ce week-end, en inscrivant un triplé permettant à Man City de l’emporter facilement face à Burnley (5-0).

Après une période de flottement, ce réveil tonitruant tombe à point nommé pour chasser le doute et pour marquer des points dans un club ou la concurrence est impitoyable. Mahrez, dont la place de titulaire à Man City est souvent contestée, avait besoin  d’un tel exploit pour retrouver la confiance. Ce coup du chapeau va certainement lui faire beaucoup du bien dans la perspective de la suite de la saison qui s’annonce prometteuse. Est-ce à dire qu’il assuré sa place dans le onze mancunien ? Rien n’est moins sûr avec Pep Guardiola qui préfère souvent faire tourner son effectif. Mais le plus important pour l’international algérien est de gagner en régularité pour devenir un cadre incontournable dans l’effectif du technicien espagnol. En tout cas, il a su comment rebondir au moment où beaucoup pensaient qu’il était au creux de la vague. On a même évoqué, dans la presse britannique son éventuel départ de Man City lors du prochain mercato. Le triplé de Mahrez devra faire taire la rumeur pour un certain temps. D’autant que son coach s’est montré satisfait de son rendement. «J’ai aimé la performance de l’équipe aujourd’hui. Grâce à Riyad qui était en feu, on a pu marquer la moitié de ce qu’on avait marqué depuis le début de saison», a déclaré Guardiola à l’issue de la rencontre contre Burnley, tout en avouant que Mahrez  est meilleur ces derniers temps. «Il est plus tranchant qu’il ne l’était avant», reconnaît-il. Il est vrai que lorsque le capitaine des Verts retrouve la confiance, il devient intenable. C’est de bon augure pour la suite, sachant que son équipe est engagée sur plusieurs fronts. Les grands matches décisifs vont bientôt arriver. On aimerait que Mahrez garde cette forme le plus longtemps possible. L’on ne peut pas dire autant de son compère en équipe nationale, Youcef Atal dont la succession des blessures, ces derniers mois, a stoppé net sa fulgurante ascension. Touché à la cuisse, il est de nouveau indisponible et n’a pu tenir sa place, hier, en championnat face à Dijon. Un coup dur pour lui qui a besoin de matches pour retrouver le niveau qui était le sien lors de son arrivée à l’OGC Nice. Le sélectionneur national commence sérieusement à s’agacer de sa situation, lui reprochant sa mauvaise hygiène de vie. «Sa situation peut être préoccupante. On sait qu’il est fragile à certains points. Il faut absolument les régler. C’est le travail qu’il doit accomplir au niveau de son club. Il sait qu’il doit avoir tous les atouts de son côté pour pouvoir éviter les blessures. Il y a des choses à faire et des dispositions à prendre quand on est professionnel», a confié Djamel Belmadi lors du dernier regroupement des Verts. Mais visiblement, cette énième défection du lutin algérien est venue confirmer les appréhensions du coach national. On lui souhaite néanmoins de retrouver rapidement la plénitude de ses moyens, surtout que l’équipe nationale a besoin de ses services lors des prochains mois.

Ali Nezlioui