EN: Mahrez, Attal, Belfodil, Benrahma et les autres vous saluent bien !

0
370

 S’il y a un coach qui doit se frotter les mains en ce moment, c’est bien Djamel Belmadi. A quelques jours de la tenue du prochain stage des Verts, prévu du 18 au 26 mars, de nombreux internationaux algériens évoluant à l’étranger affichent actuellement une forme olympienne.

Ce qui est de bon augure avant les deux matches contre respectivement la Gambie et la Tunisie. Certains d’entre eux frappent à la porte de l’EN, alors que d’autres confirment leur retour au plus haut niveau. On a longtemps douté des capacités de Riyad Mahrez à tenir le rythme au sein de sa nouvelle formation Man City, où la concurrence est féroce à tous les postes. Mais il faut dire que la coqueluche de l’équipe nationale répond souvent présent lorsque son coach lui fait appel. Ce samedi, il a été l’auteur du seul but de son équipe en déplacement à Bournemouth. Il a ainsi offert une précieuse victoire aux Citizens qui leur permet de s’emparer du fauteuil de leader, au détriment de Liverpool, tenu en échec par son voisin, Everton. Son entraineur, Pep Guardiola, ne s’est pas trompé en déclarant qu’il n’a jamais douté de ses qualités. Mahrez demeure un joueur exceptionnel et précieux, en dépit de son statut de remplaçant de luxe actuellement à Manchester City. Un autre joueur algérien qui ne manque pas de talent non plus : Youcef Attal dont le retour dans l’équipe-type de l’OGC Nice, après une absence d’une quinzaine de jours due à une blessure, a été couronnée de succès. Son but face à Strasbourg (le troisième en Ligue 1), ce dimanche, a également permis à son équipe de l’emporter par la plus petite des marges. C’est ce qu’on appelle un retour gagnant ! D’ailleurs, Patrick Vieira, son entraineur ne tarit pas d’éloges sur son poulain. «Il a été très important pour nous. Il équilibre l’équipe avec Allan sur l’autre côté. Ce sont des joueurs avec beaucoup de vitesse et capables d’éliminer en un contre un. Physiquement c’était un peu difficile pour lui mais il a fait un très grand match, ce n’était pas prévu qu’il joue les 90 minutes mais il a tenu. Il est attachant, c’est quelqu’un qui donne tout, qui a besoin d’amour pour s’exprimer », a-t-il confié après le match. Attal grandit vite à Nice, il pourrait bien atterrir rapidement dans un club beaucoup plus huppé. En tout cas, il fait ses preuves en France, en dépit de son manque d’expérience à ce niveau. Il sera un atout important pour les Verts à l’avenir. Mahrez et Attal n’ont pas été les seuls buteurs algériens en Europe. C’est aussi le cas d’Ishak Belfodil, malgré la défaite de son équipe Hoffenheim sur la pelouse de l’Eintracht Francfort (3 – 2). En revanche, Said Benrahma a non seulement marqué, mais il a aussi remporté un précieux succès avec son équipe Brentford face à Queens Park Rangers (3-0). Ces deux joueurs sont fortement pressentis pour rejoindre les Verts lors du prochain stage.D’ailleurs, Belmadi ne tardera pas à rendre publique sa liste qui comportera certainement des habitués, mais aussi quelques nouveautés. Le sélectionneur aura l’embarras du choix. Il pourra même laisser quelques tauliers au repos.

Ali Nezlioui