En marge de l’ouverture de la session annuelle du Parlement, Messahel « Les tentatives marocaines de perturber l’UA sont toutes vouées à l’échec  »

0
249

Les « tentatives » répétées des Marocains de perturber les sommets de l’Union africaine n’inquiètent pas l’Algérie. « Il y avait une tentative à Malabo, une autre en Zambie. Il y aura d’autres tentatives qui vont avoir le même sort, c’est-à-dire l’échec », a affirmé Abdelkader Messahel, le ministre des Affaires étrangères, ce lundi 4 septembre au Sénat en marge de l’ouverture de la session annuelle du Parlement. Selon Messahel, la riposte vient à chaque fois des pays africains. Concernant la crise libyenne, Messahel a réitéré le choix de l’Algérie pour la solution diplomatique et politique. Une vision évoquée avec l’envoyée spéciale de l’ONU en Libye qui était récemment en visite en Algérie. « D’autres rencontres » autour de cette crise auront lieu prochainement en Algérie, a affirmé le ministre. Par ailleurs, Abdelkader Messahel a critiqué les rapports des ONG internationales concernant de la liberté des cultes en Algérie. Selon lui, « cette liberté est garantie par la Constitution » mais les pratiques doivent se soumettre aux lois algériennes.