En marge de sa visite au siège du Commandement des Forces terrestres: Chengriha : «Le peuple algérien fera entendre sa voix souveraine le 1er novembre prochain»

0
107

Le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a fait part, jeudi, de la conviction de l’ANP que le peuple algérien participera en masse le 1er novembre prochain au référendum sur l’amendement de la Constitution et fera entendre sa voix souveraine.

«Nous sommes entièrement convaincus que ce peuple fier sortira en masse le 1er novembre prochain, pour participer au référendum sur le projet de révision de la Constitution et faire entendre sa voix souveraine concernant les amendements proposés, avortant ainsi les desseins de tous ceux qui guettent la sécurité et la stabilité de notre chère Algérie», a déclaré le général de corps d’armée dans une allocution prononcée lors d’une réunion d’orientation tenue à l’occasion de sa visite de travail et d’inspection au siège du Commandement des Forces terrestres. Evoquant la commémoration de l’anniversaire du déclenchement de la Glorieuse Révolution du 1er Novembre, le chef d’état-major de l’ANP a souligné que «se rappeler des sacrifices et des exploits de ceux qui ont offert à l’Algérie la fierté de l’indépendance et ont illuminé sa voie avec l’aube de la souveraineté nationale est un devoir national qui s’impose à toutes les franges de la société algérienne à travers tout le pays». «Un devoir qui insuffle en nous la fierté, voire l’honneur d’appartenir à ce peuple, lequel est connu pour ces positions constantes, sages et pertinentes, qu’il adopte en temps opportun et les affiche clairement, en particulier dans les moments d’adversité. Des positions qui soutiennent la patrie, dans un élan sincère qui émerge avec spontanéité et s’exprime avec dévouement, franchise et bravoure.» Le général de corps d’armée Saïd Chengriha a noté ensuite qu’il était «clair que la mémoire collective de notre société a prouvé, à travers les pages de l’histoire nationale riches de ses repères radieux, que le peuple algérien a de tout temps fait cap vers ce qui est judicieux et correct». A l’entame de sa visite et après la cérémonie d’accueil, le général de corps d’armée Saïd Chengriha a observé, à l’entrée du siège du Commandement, en compagnie du général-major Amar Athmania, commandant des Forces terrestres, un moment de recueillement à la mémoire du chahid Didouche Mourad, dont le siège du Commandement des Forces terrestres porte le nom, et a déposé une gerbe de fleurs devant sa stèle commémorative, avant de réciter la Fatiha à sa mémoire et à celle des valeureux chouhada. Par la suite, le chef d’état-major de l’ANP a présidé une réunion de travail en présence des chefs des divisions et des cadres des Forces terrestres, au cours de laquelle il a suivi un exposé global présenté par le commandant des Forces terrestres sur l’état d’exécution du plan de développement des Forces terrestres ainsi que sur les «dispositions et mesures visant à faire réussir le programme de préparation des Forces au titre de l’année 2020-2021». En cette occasion, le général de corps d’armée a donné un ensemble d’instructions et d’orientations rappelant la «nécessité de veiller à poursuivre la préparation au combat des unités et des personnels et promouvoir la performance opérationnelle du corps de bataille terrestre au niveau escompté, pour s’adapter ainsi aux défis de protection de nos frontières nationales et assurer, par la même, la sécurité et la stabilité à travers tout le territoire national». La visite du général de corps d’armée Saïd Chengriha au siège du Commandement des Forces terrestres s’inscrit dans la dynamique des visites d’inspection aux différentes Forces et Régions militaires, et parallèlement au lancement du programme de préparation au combat au titre de l’année 2020-2021.

  1. T.M. /Ag.