EN: Naïdji veut bousculer la hiérarchie

0
113

S’il y a un joueur en championnat algérien qui ne cesse d’impressionner, c’est bien le jeune attaquant du PAC, Zakaria Naïdji. Ce dernier, et pour sa deuxième saison parmi l’élite, domine copieusement le classement des buteurs, après avoir réussi à marquer pas moins de 16 buts en 21 matchs.

Rien que pour les deux précédentes rencontres, remportées par son équipe respectivement contre la JSK et le MCO sur le même score (2-0), il a inscrit les quatre réalisations des siens pour l’occasion. Naïdji est bien parti pour décrocher une place pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN-2019), qui aura lieu au mois de juin prochain en Egypte. Son rendement et ses performances lui ouvrent la voie, surtout qu’hormis Bounedjah, qui réalise une saison de rêve, les autres postulants au poste d’avant-centre ne sont pas au meilleur de leur niveau. On citera, notamment Islam Slimani qui traverse une période très difficile avec son club, Fenerbahçe. Le meilleur buteur des Verts en activité n’arrive pas à s’imposer au sein de son équipe et ses performances le placent très loin derrière l’attaquant du Paradou AC. Une aubaine pour Naïdji afin d’essayer de se frayer une place parmi le groupe qui sera appelé à défendre les couleurs des Verts en Egypte. Le joueur de 23 ans avait fait partie du groupe de la sélection nationale qui avait affronté le Qatar à Doha en amical en décembre dernier, sauf qu’il n’a pas eu l’opportunité de s’y produire à cause d’une blessure. Ce n’est que partie remise pour le joueur formé dans l’Académie du Paradou AC pressenti pour figurer sur la liste des joueurs concernés par les deux matchs de mars prochain face à la Gambie et la Tunisie. Une chose est sûre aussi, Naïdji ne va pas s’éterniser dans le championnat national. Son statut de meilleur buteur de la Ligue 1 fait de lui un candidat potentiel pour un transfert vers l’étranger. L’actuel meilleur buteur du championnat algérien va certainement suivre le chemin de ses anciens coéquipiers, Atal, Bensebaïni, El Mellali et Meziane. En attendant, cet attaquant pourrait bien battre tous les records de la saison, alors qu’il reste encore un tiers de compétition. Naïdji n’est qu’à deux buts du meilleur buteur de la saison dernière, Oussama Darfalou. Il reste encore dix matches et le chiffre de l’ancien Usmiste ne devrait pas tenir longtemps. En effet, Naïdji a réussi à marquer 4 doublés en 20 matches face à l’O Médéa, le MC Oran en aller et retour et la JS Kabylie. Le plus intéressant dans les 16 buts marqués par l’attaquant paciste, c’est qu’il n’est pas spécialiste des tirs de penalties. Donc, toutes ses réalisations ont été réussies sur des actions de jeu.

Bessa N.