En plus de la présence en force des industries militaires: Djellab affirme la participation de 500 entreprises nationales publiques et privées à la Foire de la production nationale

0
253

Le ministre du Commerce Saïd Djellab a affirmé, lundi à Alger, que la 28e édition de la Foire de la production nationale sera marquée par la participation de plus de 500 entreprises nationales publiques et privées et une présence en force des industries militaires.

Lors d’une conférence de presse au siège de la Société algérienne des foires et des exportations (Safex) aux Pins Maritimes, le ministre a précisé que la 28e édition de la Foire de la production nationale, prévue du 19 au 28 décembre, verra la participation de plus de 500 entreprises nationales publiques et privées et des startup outre une forte présence des industries militaires. Le ministre a précisé que plus de 120 entreprises nationales participantes opèrent dans différents domaines, notamment les industries manufacturières et alimentaires, l’industrie du ciment et la sidérurgie. Cette édition offrira l’occasion à plus de 50 startups d’exposer leurs expériences au niveau d’un pavillon qui «sera une véritable pépinière d’idées et d’opportunités», a-t-il ajouté, estimant que cette manifestation constituera, pour les opérateurs, l’occasion d’asseoir une vision commune de l’avenir de la production nationale et de faire connaître les capacités de production de chaque exposant outre celles de l’industrie militaire. Le ministre du Commerce a mis en avant l’importance des activités parallèles, citant les conférences et les rencontres professionnelles réunissant les entreprises publiques et leurs paires privées pour examiner les opportunités d’intégration, une rencontre sur le marketing dans les entreprises publiques et une autres sur le financement des startups avec la participation de représentants des banques et des entreprises. La 28e Foire de la production nationale verra le lancement d’une campagne de sensibilisation pilote à travers la wilaya d’Alger pour encourager les boulangeries à utiliser les sacs en papier au lieu des sacs plastiques, a encore fait savoir le ministre. Par ailleurs, le 19 décembre sera la date du lancement d’une autre campagne en faveur de la numérisation et du e-paiment. Le ministre a saisi cette occasion pour annoncer que 2020 sera l’année de l’ouverture sur l’investissement étranger, après la suppression de la règle 51/49 régissant l’investissement étranger en Algérie, dans la loi de finances 2020. Dans le cadre de la diversification et la promotion du produit national, Djellab a évoqué la création de zones industrielles spécifiques, ajoutant que la priorité sera accordée aux zones frontalières du Sud du pays afin de jouer le rôle de locomotive de l’intégration économique de l’Algérie en Afrique. Il a indiqué que l’objectif de ces opérations, qui seront lancées successivement, est l’élaboration d’une vision claire à moyen et long terme pour une économie nationale compétitive encourageant les jeunes et l’innovation et permettant au pays de jouer un rôle économique pionnier en Afrique et en Méditerranée.

De son côté, le directeur général de la Safex Tayeb Zitouni a mis en avant la croissance qu’a enregistré ces deux dernières années la Foire de la production nationale, devenant la plus importante manifestation organisée par la Safex. Cette Foire qui occupera une superficie de 22 352 m3, enregistre, pour la 3e année consécutive, la participation des entreprises relevant de l’Armée nationale populaire (ANP) avec un total de 16 unités de production dans les domaines de l’industrie navale et aéronautique, l’industrie électronique et les énergies renouvelables, outre le textile et la mécanique. Concernant la répartition de l’activité économique, les organisateurs ont fait état de 50 entreprises activant dans le domaine de l’industrie de montage, 27 entreprises dans le domaine de l’industrie électrique et électronique et 69 autres activant dans le domaine de l’industrie chimique et pétrochimique.

  1. M.A.