En réponse aux répercussions de l’épidémie de coronavirus: Le comité technique OPEP + recommande de prolonger la réduction de la production à fin 2020

0
264

Le comité technique conjoint Opep-non-Opep (JTC) a recommandé, à l’issue d’une réunion extraordinaire tenue à Vienne, de prolonger l’accord actuel de réduction de la production jusqu’à la fin 2020 et de procéder à une réduction additionnelle jusqu’à la fin du 2e trimestre,a affirmé, ce samedi, le ministre de l’Energie et président de la Conférence de l’Opep, Mohamed Arkab.

Ces recommandations du JTC viennent en réponse aux répercussions de l’épidémie du coronavirus qui «a un effet négatif sur la demande pétrolière et sur les marchés pétroliers», souligne le ministre, cité par un communiqué du ministère de l’Energie. «L’épidémie de coronavirus a un impact négatif sur les activités économiques, notamment sur les secteurs du transport, du tourisme et de l’industrie, particulièrement en Chine, et aussi de plus en plus dans la région asiatique et progressivement dans le monde.

Par voie de conséquence cette épidémie a un effet négatif sur la demande pétrolière et sur les marchés pétroliers», a affirmé le ministre. À cet effet, le comité technique conjoint Opep-non-Opep (Opep+), réuni entre mardi et jeudi au siège de l’Opep à Vienne, a «recommandé de prolonger jusqu’à la fin de l’année 2020, l’accord actuel de réduction de la production», selon le ministre. Le comité a également recommandé de procéder à une réduction additionnelle de production jusqu’à la fin du deuxième trimestre de 2020, avance encore le ministre qui «soutient les conclusions du JTC». Arkab compte, poursuit le communiqué, «continuer ses consultations avec les pays membres de l’Opep et les pays non-Opep participants à la Déclaration de coopération pour rechercher des solutions consensuelles, sur la base de ladite proposition du comité technique, afin de pouvoir stabiliser rapidement le marché pétrolier et faire face à la crise actuelle». Se disant optimiste, le ministre souligne que «la situation est claire, elle exige des actions correctives dans l’intérêt de tous». Il a enfin tenu à exprimer la sympathie et la solidarité de l’Algérie et de l’Opep avec la Chine, se disant confiant dans la capacité et la détermination de ce pays ami à contenir l’épidémie de coronavirus, tout en lui souhaitant tout le succès dans son combat face à cette crise, ajoute la même source. Hier, l’épidémie du nouveau coronavirus, dont le bilan dépasse désormais les 720 morts, a fait sa première victime non chinoise, tandis que Hong Kong commençait à imposer des mesures de quarantaine drastiques pour tenter d’endiguer la propagation de la maladie.

Moussa O. / Ag.