En s’appuyant sur l’approche globale élaborée par le président de la République: Gaïd Salah met en avant les grands axes de la feuille de route tracée pour optimiser les capacités de l’ANP

0
316

Au 2e jour de sa visite de travail et d’inspection à la 2e Région militaire à Oran, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a mis en valeur le haut niveau atteint par nos fabrications militaires et ce, malgré leur fraîcheur et à travers lesquelles l’ANP aspire à atteindre l’autosuffisance, dans une 1ère étape, en matière d’industrie militaire.

« Etant donné que le principe d’autonomie soit une spécificité algérienne par excellence, nous avons accordé, dans l’ANP, une extrême attention au domaine des fabrications militaires. J’affirme aujourd’hui que nous sommes déterminés, avec l’aide d’Allah Le Tout-Puissant, à aller de l’avant pour promouvoir davantage les fondements solides de cette industrie prometteuse, qui répond en premier lieu à nos propres besoins et qui permet également de satisfaire les besoins des établissements publics nationaux et des différents corps de sécurité, en sus de la contribution graduelle dans le développement du tissu industriel national, avec toutes les répercussions positives que cela puisse avoir sur les domaines économiques et sociaux de notre pays», a affirmé le chef d’étatmajor de l’ANP.

Le général de corps d’armée, et lors d’une réunion d’orientation qu’il a tenue, en compagnie du généralmajor, Saïd Bey, commandant de la Région, a prononcé une allocution d’orientation à travers laquelle il a mis, également, en exergue «les grands axes de la feuille de route tracée par l’ANP afin d’optimiser ses capacités tout en s’appuyant sur le contenu de l’approche globale élaborée par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense nationale». «La feuille de route que nous avons tracée afin d’élever les capacités de l’ANP, s’appuie fondamentalement sur le contenu de l’approche globale et perspicace, qu’a élaborée Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et en vertu de laquelle se sont définis les axes principaux que nous avons estimé qu’ils devront être suivis et focalisés sur une série d’axes promoteurs essentiels, commençant par la prise en charge maximale de l’aspect de formation, de la base au sommet de la pyramide de l’appareil de formation», a précisé le général de corps d’armée.

A cet égard, il a mis en évidence «cette attention, imprégnée par l’initiative de Son Excellence le Président de la République de relancer les Ecoles des Cadets de la Nation avec leurs dimensions historique et future, afin qu’elles soient, réellement, un réservoir humain de qualité, dont en témoignent les effectifs d’élite croissants, aux niveaux élevés, qui ont rejoint les différentes forces et services et contribuent à l’effort de développement général de l’ANP».

«Miser sur la mise à disposition du facteur humain hautement et suffisamment qualifié, est donc l’investissement rentable à même de faire réussir notre démarche visant à moderniser et développer l’ANP et promouvoir sa disponibilité aux plus prestigieux niveaux possibles et requis», a soutenu le vice ministre de la Défense nationale. Il a fait observer qu’«au regard des dimensions de cette vision éclairée, notre Armée accorde aujourd’hui une attention accrue à l’instauration d’une stratégie militaire ayant un caractère opérationnel absolu, celle qui s’intéresse essentiellement à la préparation et au développement de l’ANP dans tous les domaines, de manière à hisser davantage le processus de professionnalisation et l’ancrer au sein de toutes ses composantes, lui permettant ainsi d’identifier et d’actualiser continuellement les fondements de la formation et de la préparation des Forces et de la conduite des opérations».

«Il est certain que cela nous dicte, en application du contenu du mode de développement adopté, d’agir avec diligence dans la réflexion et la planification pour exécuter des exercices ayant des niveaux et des degrés élevés, ce qui nous appelle à passer, dans l’avenir, à des niveaux encore plus élevés. Tels sont les réels objectifs que nous œuvrons à atteindre», a fait savoir le chef d’état-major de l’ANP. Dans le même sillage, a-t-il poursuivi, «étant donné que chaque armée a sa propre doctrine militaire, qui est en constante conformité avec ses spécificités, issue de ses valeurs nationales et cohérentes avec les exigences de sa position géopolitique et les potentialités de son pays, nous œuvrons à ce que la doctrine militaire de l’ANP soit inspirée des principes et constantes de notre glorieuse Révolution de libération, se conformant entièrement avec ses nobles valeurs nationales, spirituelles et humaines et s’appuyant fondamentalement dans son édification et son parcours sur la politique de l’Etat algérien, ses principes constants et la mobilisation de l’ensemble de ses ressources, ceci outre la nécessité voire l’impératif de l’adapter avec les évolutions survenant dans le monde d’aujourd’hui».

Par la même occasion, le général de corps d’armée a indiqué que «les efforts consentis et les résultats réalisés ont été accompagnés d’un système de communication efficace et hautement fiable et crédible et qui vise toujours à raffermir le lien solide entre le peuple algérien et son armée». «Afin d’être au diapason de ces efforts et faire ressortir leurs fruits et les résultats de leurs actions, il a été édifié un système de communication opérationnelle, lequel nous voulons qu’il accompagne tous les efforts consentis et toutes les transformations survenues et qu’il soit un trait d’union solide ayant une information correcte et crédible, en totale conformité avec le degré de crédibilité dont les liens entre le peuple et son armée ne cessent de se consolider», a expliqué le chef d’état-major de l’ANP, mettant en avant «cette crédibilité qui continue à se renforcer grâce à l’attention qu’accorde notre Armée à tout ce qui est susceptible de promouvoir ce lien Armée-Nation et lui confère son aspect spirituel voire historique». «Nous considérons le système de communication en général et la communication opérationnelle, plus particulièrement, comme étant l’un des outils fondamentaux sur lesquels s’appuie notre stratégie de défense Elle est le porte-parole de notre Armée, qui accorde un intérêt majeur à sa relation avec son peuple et qui accorde une importance similaire à ancrer la teneur de sa professionnalisation et son professionnalisme partant du fait qu’elle est une armée républicaine au service du peuple et de la patrie, qui veille en permanence à élever sa disponibilité au combat et opérationnelle, pour défendre l’intérêt suprême de la Nation. Une armée fière des valeurs séculaires dont s’imprègnent ses éléments et qui s’enorgueillit des valeurs de fidélité et de loyauté envers le message des chouhada», a-t-il fait valoir.

Le général de corps d’armée a visité, par la suite, l’Ecole des cadets de la Nation à Oran où il a suivi un exposé présenté par le commandant de l’Ecole avant de faire le tour des différentes annexes et infrastructures administratives et pédagogiques ainsi que les divers laboratoires, et se réunir et s’échanger longuement avec les cadets. Le chef d’état-major de l’ANP a également prononcé une allocution d’orientation à travers laquelle il a rappelé «l’importance majeure et l’intérêt particulier que confère le Haut Commandement de l’ANP pour garantir des chances égales au profit des enfants du peuple algérien et pour renforcer le système de formation au sein de l’ANP avec ce nouvel édifice qui dotera nos Forces armées par une génération d’élite imprégnée des valeurs nationales et fière des hauts faits et des gloires de ses vaillants aïeux». «A l’entame, je tiens à exprimer mon entière satisfaction de cette visite et de cette rencontre qui me réunit avec vous cadets et cadettes de l’Ecole lycée des cadets d’Oran de la 2e Région militaire. Cette Ecole qui devrait s’enorgueillir d’être la première dans cette démarche didactique et éducative laquelle nous voulons être un trait d’union entre les efforts des cadets de la Révolution et ceux des cadets de la Nation, ce qui constitue un lien historique entre hier et aujourd’hui parmi les objectifs de la Révolution algérienne dont l’ultime finalité est l’édification d’une Nation moderne aux fondements identiques aux valeurs de notre prestigieux Novembre», a-t-il indiqué.

A ce titre, a-t-il dit, «nous évoquons le Manifeste du 1er Novembre qui recèle tous les enseignements et les leçons incarnant les valeurs auxquelles nous nous attachons au sein de l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), tout en persistant à dire que nous œuvrons toujours, avec l’aide d’Allah et conformément aux orientations et avec le soutien de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, à ce que les valeurs de novembre puissent régner et éclairer nos actions et la démarche de nos efforts professionnels et de développement de nos Forces armées». Le général de corps d’armée a souligné que «le travail dévoué ne donne que les bons fruits, c’est pourquoi je tiens, a-t-il rappelé, à saisir tout moment opportun pour manifester ma grande estime et toute ma gratitude pour les résultats remarquables réalisés par les Ecoles des cadets de la Nation tout au long de leurs parcours scolaire notamment leurs résultats aux examens du baccalauréat et du brevet de l’enseignement moyen».

Dans le même cadre, lors de sa visite à la Base navale principale de Mers El Kébir, et à l’issue de l’inspection des différents projets de développement et de modernisation de cette base navale stratégique, le général de corps d’armée «s’est enquis des préparatifs effectués par des unités combinées terrestres et navales y compris les unités de plongeurs qui exécuteront, prochainement, un exercice de débarquement naval, et ce, conformément à la Directive de Préparation des Forces pour l’année 2017-2018». Le chef d’état-major de l’ANP, ajoute le communiqué du MDN, «s’est échangé avec les éléments des unités participantes et a abordé les détails de cet exercice ayant pour objectif instruire les éléments des différentes Forces à mener les actions combinées de combat dans une parfaite interopérabilité et dans toutes les circonstances».