EN: Un stage important attend les Verts

0
142

 A une semaine du début du stage de l’équipe nationale, prévu du 18 au 27 mars, le sélectionneur national, Djamel Belmadi, devrait avoir une idée bien précise sur les joueurs à convoquer.

Un regroupement ponctué par deux matches, le premier contre la Gambie, comptant pour la dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 et le deuxième en amical face à la Tunisie. Ce sera une bonne opportunité pour passer en revue son effectif. Mais sa hantise actuellement est de ne pas perdre beaucoup d’éléments en cours de route à cause des blessures. Pour le moment deux joueurs sont sur le flanc, à savoir Oussama Chita dont la saison est terminée. L’Usmiste ratera à coup sûr la prochaine CAN. Alors que Mehdi Tahrat victime  d’une rupture du ligament latéral interne du genou droit, au mois de janvier dernier avec son club Lens, n’est pas certain d’être au rendez-vous africain au mois de juin. Ces deux joueurs ont, pour rappel, disputé le dernier match de l’équipe nationale au Togo. Leur absence sera du coup préjudiciable pour le groupe, même s’il existe des solutions de rechange pour le coach.Il y a également le cas des internationaux en manque de temps de jeu avec leur club, ces derniers temps. L’on pense notamment à Islam Slimani et Yassine Benzia à Fenerbahçe. Seront-ils appelés pour ce stage ? Rien n’est moins sûr, sachant que la concurrence bat son plein actuellement. Les plus en forme seront appelés, notamment en attaque. Justement dans ce chapitre, le retour de Sofiane Henni en sélection est quasiment acté. Il devrait profiter de cette opportunité pour séduire le sélectionneur. C’est peut-être sa dernière chance de figurer dans la liste des 23 pour la CAN. Deux autres cadres de l’équipe absents au Togo, effectueront probablement leur come-back    à l’occasion de ce rendez-vous de mars. Il s’agit de Yacine Brahimi et de Aissa Mandi. Nabil Bentaleb est également pressenti pour faire partie de l’effectif. Tout comme le revenant Faouzi Ghoulam, écarté des terrains depuis une longue période en raison d’une méchante blessure. En somme il n’y aura beaucoup de nouveautés, hormis peut-être celle du Havrais Victor Lekhal qui pourrait faire son baptême du feu  chez les Verts. Concernant les joueurs du crû, Zakaria Naïdji et Abderahmane Meziane sont les plus à même d’être appelés. Quant à Hichem Boudaoui, il devrait être laissé à la disposition de l’équipe olympique qui affrontera à la même période à Malabo la Guinée Equatoriale dans un match comptant pour  les éliminatoires de la CAN de sa catégorie. Avec ce stage, l’équipe nationale abordera la dernière ligne droite de se préparation de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte. Après cela, le coach n’aura pas beaucoup l’occasion de réunir sa troupe. L’Algérie figure parmi les équipes qui visent le podium dans cette compétition qui réunit, faut-il le rappeler, les meilleures nations du Continent. Du coup, Belamdi croise les doigts pour ne pas perdre d’autres éléments. Car pour aspirer jouer les premiers rôles, il aura besoin de tous ses atouts. La concurrence s’annonce rude en Egypte avec des favoris en puissance comme le pays hôte, mais aussi le Maroc, la Tunisie, le Cameroun ou encore le Nigeria. Du beau monde en perspective. Il faudra jouer des coudes pour se frayer un chemin vers les cimes.

Ali Nezlioui