En visite de travail à Béchar: Gaïd Salah évoque les changements au sein de l’Armée

0
86

Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire, a mis l’accent, à Béchar, hier, sur l’intérêt particulier qu’il accorde à ces visites sur le terrain, pour s’enquérir des conditions des unités de la 3e Région militaire avec tous leurs échelons et leurs missions, qui sont implantées dans cette zone vitale du territoire national, et pour s’enquérir aussi des conditions de vie
et de travail ainsi que de la performance de ses unités de combat quant au rôle intrinsèque qui leur est confié conformément aux missions assignées.

Dans une allocution d’orientation suivie via visioconférence par les éléments de l’ensemble des unités de la Région, lors d’une réunion avec le commandement, les états-majors et les cadres de la Région, le chef du corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah , a souligné que «Les plus importantes spécificités du travail de rigueur s’avèrent à travers la veille à la concrétisation des orientations du Haut Commandement dans tous les domaines de développement, entre autres, les domaines de la préparation, de l’enseignement et de la formation, et à travers aussi la veille sur la concrétisation de ces efforts avec un professionnalisme parfait. Incontestablement, la particularité la plus nette dans le travail professionnel réussi est la discipline dans l’action et le professionnalisme dans la réflexion, autrement dit : l’élément discipliné veille toujours à ce que son comportement soit correct, et sa réflexion soit judicieuse et logique. Le professionnalisme constitue un aspect particulier parmi les aspects de la bonne volonté de l’individu et de sa grande probité et ses nobles finalités. Le professionnalisme qui s’harmonie avec nos propres particularités et valeurs nationales que l’Armée nationale populaire a hérité de ses valeureux ancêtres de l’Armée de Libération nationale, est cette concurrence loyale entre les personnels pour mieux servir leur patrie plus qu’autrui, et pour laisser une bonne réputation gravée en or à travers leur parcours professionnel. Là concurrence pour l’amour de l’Algérie et pour sa défense constitue la concurrence la plus noble car elle hisse l’homme aux rangs les plus élevés qui immortalisent son parcours professionnel. Des rangs d’élite qui sont à la hauteur des valeurs et des principes incontestables, et qui sont conformes, sans doute, avec la nature humaine et au bon sens. Tel est, donc, l’essence du professionnalisme que nous voulons enraciner au sein de l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de Libération nationale et vous savez parfaitement l’ampleur des efforts que j’ai personnellement consentis dans ce sens avec tous les braves au sein de nos Forces armées pour le renforcement des fondements de ce genre de valeurs nobles. Ces valeurs qui constituent, sans exagération, la seule garantie pour promouvoir le professionnalisme, au sein de notre Armée, aux rangs d’avantgarde. Telle est l’Armée professionnelle que nous voulons édifier à la lumière des orientations et du soutien de son Excellence, Monsieur le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. Dieu Merci, nous avons, grâce à l’aide d’Allah, parcouru et franchi de grandes étapes sur ce droit chemin». Dans son allocution, le chef d’état-major de l’ANP est revenu sur les changements opérés au niveau de quelques fonctions et postes de commandement au sein de l’ANP. Le général de corps d’armée a réitéré que l’indice de compétence et le critère du mérite sont le phare qui illumine correctement le droit chemin que nous empruntons, qui vise l’encrage du principe d’alternance sur les fonctions et les postes, et à en faire une tradition militaire à pérenniser, permettant ainsi de motiver la ressource humaine, de valoriser son riche capital d’expériences et de l’encourager à fournir davantage d’efforts au service de l’Armée nationale populaire : «L’Armée nationale populaire s’estime porteuse d’un message aux portées sacrées et aux objectifs nobles. Un message qui recèle tant de valeurs de Novembre et qui est imprégné des principes de ces hommes de valeur, fideles au serment et dévoués corps et âmes à la patrie. Que Dieu leur réserve sa grande récompense ! Que chaque élément de l’Armée nationale populaire sache qu’être fidèle à ce message est une lourde responsabilité et que celui qui s’honore à la porter, doit être convaincu de son idéologie et de ses idéaux nationalistes et nobles. Or, ceci n’aurait pu être concrétisé qu’avec l’action sur le terrain et le travail fructueux et productif. Il devrait s’estimer serviteur exclusif de la patrie et être engagé à assumer amplement cette responsabilité. Telle est la feuille de route que le Haut commandement de l’Armée nationale populaire œuvre, sans répit, à définir les repères et les critères objectifs et sûrs, qui consistent essentiellement en le fait de consacrer la tradition d’alternance sur les fonctions et les postes de différents échelons parmi tant d’autres bonnes traditions et coutumes indispensables, et comme étant une culture incontestable à travers laquelle jaillit un nouvel élan parmi les rangs et un sang neuf avec lequel grandissent les ambitions des personnels et leur espoir de voir le travail dévoué exclusivement à Allah et à la patrie, seul critère pour parvenir aux grandes responsabilités», a-t-il précisé. De leur part, les personnels de la Région ont confirmé, à travers leurs interventions, leur entière disponibilité à défendre la patrie contre toute éventuelle menace. La visite a été entamée, lors de la première journée, depuis le Secteur Opérationnel Sud de Tindouf, où le général de corps d’armée, après la cérémonie d’accueil et en compagnie du général-major Saïd Chengriha, commandant de la 3e Région militaire, a présidé la cérémonie de baptisation d’un cantonnement de la Défense aérienne du territoire du nom du chahid Saïd Ammari, et ce, en présence des membres de la famille du chahid qui a été honorée à cette occasion.