En visite hier au commandement des Forces terrestres: Gaïd Salah appelle à une participation massive «en toute liberté et transparence» au scrutin du 12 décembre

0
130

En visite hier au commandement des Forces terrestres, le général de corps d’armée Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, a indiqué que l’Algérie triomphera aujourd’hui grâce à cette«forte cohésion» entre le peuple algérien et son Armée.» Tout comme l’Algérie a triomphé, hier, grâce à la cohésion du peuple algérien et de l’Armée de libération nationale, elle triomphera aujourd’hui, grâce à Allah Le Tout-Puissant, puis grâce à cette forte cohésion entre le peuple algérien et son ANP», a déclaré le général de corps d’armée dans une allocution lors d’une rencontre avec les cadres et les éléments du commandement des Forces terrestres.

Il a valorisé les revendications populaires «qui ont été satisfaites jusque-là, et qui attestent de l’accompagnement sincère par l’Armée nationale populaire du peuple algérien durant cette phase cruciale. Un accompagnement qui s’est caractérisé par la bonne intention et la sincérité de l’engagement, et à travers lequel l’accent a été mis sur l’éradication des têtes de la bande, voire la neutralisation de leurs ramifications et relais en luttant contre les foyers de corruption, ce qui a impliqué un accompagnement total de la justice». «Avant d’évoquer le rendez-vous historique et crucial de  l’élection présidentielle du 12 décembre 2019, il importe de faire mention des revendications populaires qui ont été satisfaites jusque-là, et qui attestent de l’accompagnement sincère par l’ANP du peuple algérien durant cette phase sensible. Un accompagnement qui s’est caractérisé par la bonne foi, la bonne intention et la sincérité de l’engagement. Un accompagnement qui émane du sens de la grande responsabilité qui incombe au haut commandement de l’ANP, tiré des valeurs et principes de la Révolution de Libération nationale, pour laquelle le peuple algérien a sacrifié ce qu’il avait de plus cher, et qui a jeté les fondements de l’Etat algérien moderne, à travers sa déclaration emblématique, à savoir, la Déclaration du 1er Novembre.

En effet, l’esprit de Novembre est le repère qui a guidé le haut commandement moudjahid de l’ANP et grâce auquel les vaillants chouhada et braves moudjahidine ont tracé leur voie», a-t-il déclaré. Pour le vice-ministre de la Défense nationale, «dans l’esprit de cet accompagnement éclairé et conscient de l’intérêt présent et futur de l’Algérie, nous nous sommes attelés à l’éradication des têtes de la bande, puis à la neutralisation de ses ramifications et relais à travers la lutte contre les foyers de corruption, ce qui nous a amené à accompagner la justice de manière totale, avec tout ce que le mot accompagnement implique, à savoir, lui ouvrir la voie afin de s’acquitter de son devoir national, en toute liberté, intégrité et engagement. Car, affirme-t-il, le succès de la lutte contre la corruption fait partie intégrante de l’accompagnement sincère et global du peuple algérien et de toutes les institutions de l’Etat algérien». «A propos de l’accompagnement, dans sa conception globale, il importe également d’évoquer tous les préparatifs et les mesures légales, organisationnelles et sécuritaires devant garantir la réussite des prochaines présidentielles et permettre au peuple de s’acquitter de son devoir et droit électoraux en toute liberté et intégrité, dans un climat de sécurité, de sérénité et de quiétude», a-t-il ajouté. Il a indiqué avoir évoqué, à plusieurs occasions, «qu’il existait des parties qui ne veulent absolument pas que l’Algérie soit immunisée et qu’elle suive la voie de la sécurité, de la stabilité et du développement», rappelant que «ces parties qui, dans le but d’atteindre leurs fins sordides, ont tenté désespérément à maintes reprises d’impacter sournoisement la solidité du front intérieur et la force de cohésion du tissu sociétal du peuple algérien, mais leurs tentatives ont toutes été vouées à l’échec, car elles se sont heurtées à un peuple qui s’appelle le peuple algérien, sur les remparts duquel se sont brisées toutes les tentatives antérieures et dont les bastions feront échouer toutes les tentatives désespérées». «nous sommes pleinement convaincus que le peuple algérien, authentique et fier, dans toutes ses catégories, hommes, femmes, jeunes et étudiants, saura, comme à son accoutumée, démontrer qu’il est à la hauteur de porter le legs des chouhada et s’engagera dans cette échéance nationale cruciale à travers une participation massive dans la prochaine présidentielle» Le général de corps d’armée a affirmé que le commandement de l’ANP «n’a aucune ambition politique hormis celle de servir l’Algérie et son peuple qui s’engagera dans cette échéance nationale cruciale à travers une participation massive en toute liberté et transparence, dans un climat empreint d’une profonde prise de conscience de l’importance de l’évènement et de son rôle dans la réalisation des espérances de millions de valeureux chouhada et des attentes des générations de l’indépendance». A ce titre, le chef d’état-major de l’ANP «a salué notre communauté à l’étranger pour les images marquantes et expressives lors de l’accomplissement de son devoir et droit électoraux, ce qui constitue une réponse forte à tous les traîtres et les sceptiques quant à l’authenticité de ce peuple et sa capacité à surmonter toutes les épreuves», relève le communiqué. «En effet, la confiance en soi, l’optimisme et la détermination à atteindre les objectifs voulus, sont les aspects qui caractérisent le comportement du peuple algérien. Le puissant élan populaire, dont a fait montre le peuple algérien, n’est qu’une preuve claire et manifeste qui démontre la clarté de la vision prospective du haut commandement de l’ANP en compagnie des valeureux enfants du peuple algérien», indique Gaïd Salah, ajoutant que c’est «un peuple fidèle, sincère et dévoué qui porte l’Algérie dans son cœur, que nous nous sommes engagés à accompagner en toutes circonstances, comme nous avons affirmé plus d’une fois que nulle ambition politique n’anime le commandement de l’ANP, hormis celle de servir l’Algérie et son peuple». «Enfin, nous sommes pleinement convaincus que le peuple algérien, authentique et fier, dans toutes ses catégories, hommes, femmes, jeunes et étudiants, saura, comme à son accoutumée, démontrer qu’il est à la hauteur de porter le legs des chouhada et s’engagera dans cette échéance nationale cruciale à travers une participation massive dans la prochaine présidentielle, en toute liberté et transparence, dans un climat empreint d’une profonde conscience de l’importance de l’évènement et de son rôle dans la réalisation des espérances de millions de vaillants chouhada et des attentes des générations de l’indépendance», relève-t-il. «Aussi, les images marquantes et expressives de notre communauté à l’étranger, à qui nous adressons tous nos remerciements et exprimons toute notre reconnaissance pour le patriotisme dont elle a fait montre en s’acquittant hier de son devoir et droit électoraux, sont la meilleure preuve du lien affectif, profond et solide de nos ressortissants avec leur patrie en dépit de leur éloignement. Des images sincères qui constituent une réponse forte à tous les traîtres et les sceptiques quant à l’authenticité de ce peuple et son aptitude à surmonter les épreuves, quelles que soient les circonstances», a-t-il ajouté encore. Par ailleurs, le général de corps d’armée a affirmé que «le rappel des sacrifices et des haut faits de nos valeureux chouhada est un devoir national qui nous procure à nous tous la fierté, voire l’orgueil d’appartenir au peuple algérien connu par ses positions constantes, judicieuses et décisives prises en temps opportun, en réitérant que la boussole du peuple algérien se dirigeait toujours vers la bonne voie». «Cette rencontre intervient quelques jours avant la célébration de l’anniversaire du 11 Décembre 1960, où le peuple algérien est sorti dans des manifestations pacifiques revendiquant l’indépendance», dit-il, ajoutant qu’«en cette mémorable date historique, je tiens à vous adresser et, à travers vous, à l’ensemble des personnels de l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, mes vœux les plus sincères en souhaitant que cet événement et bien d’autres événements mémorables, qui font la richesse de l’histoire de notre patrie, soient célébrés avec davantage de recueillement et de remémoration de cet élan historique exemplaire. Tout comme je prie Dieu que vous soyez tous les dignes successeurs de nos valeureux prédécesseurs, et que de tels événements insufflent en vous toutes les valeurs de dévouement et de loyauté envers votre armée et votre patrie». Pour lui, «se remémorer les sacrifices et les haut faits de ceux qui ont offert à l’Algérie la fierté de l’indépendance et éclairé sa voie par les lueurs de la souveraineté nationale, est un devoir national qui s’impose par lui-même à toutes les franges du peuple algérien à travers l’ensemble du pays. Un devoir qui suscite en nous la fierté d’appartenir au peuple algérien, peuple des positions constantes, judicieuses et décisives prises en temps opportun, et qu’il affiche d’une manière claire et évidente, notamment dans les moments difficiles. Des positions en faveur de la patrie et qui constituent un élan sincère, exprimé de manière spontanée, avec dévouement, franchise et courage». «nous nous remémorons avec fierté la bravoure du peuple algérien, qui s’est élevé le 11 décembre 1960 contre la tyrannie du colonialisme, où les efforts et la lutte du peuple se sont joints aux efforts et au combat acharné de l’Armée de libération nationale contre le colonisateur français» «La mémoire collective de notre société recèle, avec fierté, et démontre, avec orgueil, à travers les pages de l’histoire nationale, riche de par ses différentes phases, que la boussole du peuple algérien s’est toujours dirigée vers la bonne voie», s’est-il félicité. Le général de corps d’armée a souligné que «lorsque nous interrogeons l’histoire de l’Algérie à travers toutes ses étapes, et lisons ses pages et examinons attentivement ses caractéristiques, nous présageons un avenir prometteur pour notre pays, car tout comme l’Algérie a triomphé hier, grâce à la cohésion entre le peuple et l’Armée de libération nationale, elle triomphera aujourd’hui, grâce à Allah Le Tout-Puissant, puis grâce à cette forte cohésion entre le peuple et son Armée». «Lorsque nous interrogeons l’histoire de l’Algérie à travers toutes ces étapes, et lisons ses pages et examinons attentivement ses caractéristiques, nous présageons un avenir prometteur pour notre pays, l’avenir étant la récolte du présent et le prolongement naturel de l’histoire de la glorieuse révolution de libération. A ce titre, nous nous remémorons avec fierté la bravoure du peuple algérien, qui s’est élevé le 11 décembre 1960 contre la tyrannie du colonialisme, où les efforts et la lutte du peuple se sont joints aux efforts et au combat acharné de l’Armée de libération nationale contre le colonisateur français. Ces manifestations populaires ont constitué un tournant historique et décisif dans le cours de la  Révolution de Libération nationale, en ce qu’elles ont avorté tous les plans colonialistes qui voulaient faire de l’Algérie une partie intégrante de l’entité coloniale et empêcher la Révolution du 1er Novembre d’atteindre ses nobles objectifs», a-t-il ajouté. Il affirme, à ce propos, que «cet important résultat historique est le fruit de l’adhésion du peuple algérien, durant l’épreuve du colonialisme, à l’Armée de libération nationale et de la sincérité de cette dernière envers son peuple, ainsi que de leur conviction commune -oui commune- que l’Algérie, pays des Chouhada, avait grandement besoin de sincérité, de solidarité et de resserrement des rangs», ajoutant que «ce fut ainsi une leçon pour le colonisateur et un fruit de la victoire sur les ennemis, qui demeure jusqu’à aujourd’hui en travers de la gorge de l’ennemi d’hier et ses relais, car ils n’ont jamais pu accepter le fait que notre pays atteigne l’indépendance, dans tout le sens du terme». «Ce sont là les origines du combat réel, qui oppose aujourd’hui le vaillant peuple algérien, soutenu par l’Armée nationale populaire, digne héritière de l’Armée de libération Nationale, et les serviteurs du colonialisme, parmi la bande et ses relais, qui ont renié à tous les principes du nationalisme, se sont mis au service des ennemis, et ont œuvré à entraver la démarche des hommes valeureux de notre peuple et notre armée. Cependant, ils ont échoué et ont réalisé par eux-mêmes qu’ils ont mal agi envers leur peuple, lorsqu’ils ont vu cet élan populaire à travers tout le pays, lors duquel les Algériens se sont remémorés leur illustre passé historique», note la même source. «La connaissance par l’ANP de la nature authentique du peuple algérien, a été la première et l’ultime source de motivation pour être toujours l’accompagnateur fidèle au serment prêté, et le soutien de son peuple qu’elle considère, à juste titre, sa profondeur stratégique et sa source intarissable en Hommes», relève-t-il.

  1. Benslimane