En visite, hier au siège du MDN, Tebboune affirme : «Nous ferons face aux lobbies ciblant l’ANP»

0
98

Dans une allocution qu’il a prononcée, hier au siège du MDNn devant les cadres et personnels de l’ANP, le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, a affirmé qu’il «fera face aux lobbies ciblant l’ANP par des campagnes désespérées».

«La position nationale constante de l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN), dérange les ennemis de l’Algérie parmi les haineux, les envieux et ceux qui se cachent derrière des lobbies, toujours prisonniers d’un passé à jamais révolu. Des lobbies connus depuis le berceau, connus par leurs ramifications et leurs instruments et auxquels nous ferons face», a affirmé M. Tebboune. Et d’ajouter à l’adresse des cadres et éléments de l’ANP : «il n’est pas étonnant qu’ils s’acharnent dans leurs campagnes hystériques pour attenter à votre moral, car incapables de retenir les leçons du passé, autrement ils auraient compris que ces campagnes désespérées contre la digne héritière de l’ALN, aussi diversifiés soient leurs artifices et ruses, elles ne feront que renforcer l’adhésion de notre peuple autour de son Armée et rendre plus fusionnel leur lien indéfectible. Il a soutenu, dans ce sens, que «c’est là, la signification profonde du slogan «Djeich Chaab khawa khawa’»(Armée et peuple sont des frères) scandé par des millions de voix à travers l’ensemble du territoire national des semaines durant au vu et au su du monde entier, permettant ainsi de sauver le pays du sort incertain auquel il était voué et de le conduire vers une ère d’espoir et de reprise de confiance en soi». Les «vaillants» éléments de l’ANP ont démontré que leur place était toujours au côté du peuple, a-t-il souligné.            «Hier, vous l’avez prouvé en vous positionnant du côté du Hirak béni pour l’édification d’une nouvelle République dont nous nous attelons à jeter les fondements, sous la bannière de la Déclaration du 1er Novembre 1954», a-t-il dit avant de poursuive : «et aujourd’hui, vous le prouvez, encore, par votre vigilance à veiller sur les frontières et à la sécurité du pays ainsi que par votre constante disponibilité à mettre en place tous les moyens nécessaires afin de répondre, le cas échéant, aux besoins du secteur de la Santé publique dans la bataille contre la propagation de la pandémie de la Covid-19», a déclaré le Président Tebboune à l’adresse de l’assistance. Rappelant que c’est là sa deuxième rencontre, en moins de quatre mois, avec les cadres et personnels de l’ANP, le président de la République a souhaité voir «perpétuer cette louable tradition entre le Chef suprême des Forces armées et les cadres de l’ANP, digne héritière de l’ALN». Evoquant les démarches de la modernisation des Forces armées, le président de la République a déclaré avoir suivi avec «fierté et respect» les exercices militaires des différentes unités. «Nous avons perçu, à travers les principaux indicateurs opérationnels, les résultats du plan tracé pour moderniser les capacités de nos Forces armées et hisser leur niveau de professionnalisation dans le monde et dans la région, ainsi que leur attachement à la consolidation de la paix et de la sécurité de par le monde», a-t-il souligné. A ce propos, M. Tebboune s’est dit convaincu que «la promotion des industries militaires, en tant qu’option stratégique, est tout aussi cruciale que l’édification d’une économie nationale forte et diversifiée pour la protection de la souveraineté, des constantes et valeurs de la Nation et le renforcement de la cohésion de ses enfants. En conclusion, le président de la République a tenu à rendre un hommage appuyé aux «braves protecteurs, éléments de l’ANP stationnés aussi bien aux frontières pour faire face aux organisations terroristes, que dans les montagnes pour contrer tous ceux qui seraient tentés de nuire à la stabilité du pays». «Ils portent leurs vies sur leurs épaules pour être, par leur exemplaire éthique militaire, leur solide et inébranlable volonté et détermination, les meilleurs héritiers de leurs ainés», a-t-il souligné. La stratégie adoptée par l’Etat algérien pour circonscrire la propagation de l’épidémie du coronavirus a épargné au pays et aux citoyens l’aggravation de la situation et évité des scénarii douloureux, à même d’avoir de graves répercussions sur la sécurité nationale. A cet égard, la situation, comme l’a affirmé le président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune, est demeurée sous contrôle grâce aux mesures courageuses, aux initiatives clairvoyantes et aux décisions rigoureuses prises par les hautes autorités du pays. Ce résultat n’aurait pu être obtenu sans la conjonction des efforts de toutes les parties dans nombre de secteurs. Ainsi, en dépit du caractère soudain de l’épidémie et de sa propagation rapide, la volonté de fer et la gestion rationnelle de la crise sanitaire ont fait la différence et préservé le pays de dangers imminents. Toutes ces données ont imprimé à notre pays les prémices d’un véritable nouveau départ dont le président de la République en avait fait la promesse et la crise sanitaire que traverse notre pays, comme tous les pays du monde, a démontré l’importance du rôle des personnels du secteur de la santé afin de sauver des vies et d’empêcher la propagation du virus mortel. La conjoncture exceptionnelle que traverse notre pays n’a en aucune façon été un obstacle à la poursuite de l’activité opérationnelle et à la préparation au combat de nos forces armées. En effet, l’ANP continue d’opérer sans relâche sur plusieurs fronts, qu’il s’agisse de la lutte contre le terrorisme, la contrebande, le crime organisé, ou tout autre activité relevant de ses prérogatives. Récemment, Saïd Chengriha a fait état de la «profonde conviction de la sensibilité des missions assignées à l’Armée nationale populaire et notre conscience, voire notre détermination à les assumer pleinement», assurant que «le devoir nous appelle aujourd’hui, chacun au niveau de son poste de travail et dans les limites de ses prérogatives et responsabilités, à poursuivre d’une manière permanente, méthodique et rationnelle, sous la conduite du président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et avec son appui et ses orientations, l’effort global et intégré que nous entreprenons, à l’aune de la nouvelle étape, suivant une stratégie étudiée et une vision clairvoyante et perspicace». Il a exhorté, par la même occasion, les personnels militaires à «ne ménager aucun effort, afin de faire face et mettre en échec toute tentative, susceptible de porter atteinte à l’unité territoriale du pays». Tout en rappelant ce qui se passe dans notre voisinage géographique global, en termes d’événements accélérés, il a fait remarquer que cela constitue «un motif essentiel pour faire preuve davantage de veille et de vigilance». Pour lui, «le phénomène d’instabilité que vit notre voisinage proche et lointain, ne représentera aucun danger sur notre territoire national, car la terre d’Algérie demeurera à jamais préservée, grâce à ses enfants mobilisés sur chaque parcelle de son  territoire». Chengriha a affirmé que «nous avons la ferme détermination à poursuive la consolidation des potentiels du Corps de Bataille de l’ANP et à assurer les conditions nécessaires de rehaussement de sa disponibilité, à même de garantir l’amélioration des aptitudes opérationnelles et combatives de toutes ses formations et composantes et ce, au service de l’intérêt de l’Algérie, et en consolidation de la volonté de ses valeureux enfants, déterminés à faire face à toute menace, quelle que soit sa nature ou son origine, et attachés à l’unité, à la souveraineté, à l’indépendance, à la sécurité et à la stabilité du pays». Il faut dire que face aux menaces externes liées, notamment à l’insécurité qui règne dans les pays du voisinage immédiat, l’Algérie se trouve dans l’obligation de sécuriser ses frontières pour empêcher toute tentative de déstabilisation de son territoire. Le message lancé récemment par le président de la République, appelant à la consolidation du front interne pour faire face aux menaces externes qui pèsent sur la stabilité du pays, dénote de la gravité de la situation qui exige, aujourd’hui plus que jamais, plus de vigilance pour faire échec à tous les complots qui se trament contre notre pays. Une fois de plus, le peuple algérien est interpellé par le chef de l’Etat qui n’a pas manqué d’appeler la société algérienne à faire preuve de la «plus grande vigilance» et à soutenir «l’engagement héroïque» de l’ANP et des forces de sécurité face au terrorisme et à toutes les formes de déstabilisation.

Les forces de l’ANP ont réussi, en maintes occasions, à déjouer plusieurs tentatives d’infiltration de groupes terroristes lourdement armés. Le peuple est aussi invité à prendre conscience des véritables enjeux qui se cachent derrière les opinions et les commentaires, faits au nom de la liberté d’expression mais visant, en réalité, des objectifs autrement plus sournois, qui ciblent la stabilité et l’affaiblissement du système de défense et de sécurité nationale. «De ce fait, les responsables au plus haut sommet de l’Etat n’ont eu de cesse d’adresser de sévères mises en garde en direction de ceux qui appellent à la fitna et tentent de porter atteinte à la stabilité du pays, tout en réaffirmant que l’Algérie s’est engagée sur la voie du développement, du progrès, de la paix et de la sécurité dans un contexte géostratégique extrêmement tendu. Ils ont affirmé qu’il serait difficile de poursuivre notre marche si nous ne pourrons pas préserver la stabilité que tentent de compromettre les partisans de la fitna et les aventuriers, soulignant que la conjoncture actuelle «nous appelle à mettre l’intérêt du pays au-dessus de toute autre considération» et l’Algérie doit poursuivre son développement «en valorisant les acquis enregistrés dans tous les domaines». Dans cette conjoncture marquée par de nombreux défis et enjeux sécuritaires, l’ANP est déterminée à poursuivre, sans relâche, la lutte contre les hordes criminelles qui tentent de porter atteinte à la stabilité du pays et à son unité nationale. Les forces de l’armée sont prêtes à œuvrer, avec force et détermination, pour débarrasser définitivement le pays et le peuple, de ce fléau qui n’a fait que retarder le progrès et freiné le processus de développement national. La force, l’homogénéité et la cohésion de l’ANP ont empêché les ennemis de l’Algérie et tous ceux qui nourrissent de funestes projets de mettre à exécution leurs plans macabres.

  1. Benslimane