EN: Y aura-t-il des nouveautés lors du prochain stage des Verts ?

0
211

Un mois environ avant la reprise et la fin des éliminatoires de la CAN 2022, dans lesquelles l’équipe nationale a déjà validé son ticket pour la phase finale, l’on se demande avec quel groupe le sélectionneur national va-t-il les négocier?

Il est fort probable que le coach fera de nouveau confiance à son effectif habituel; toutefois, il faut s’attendre également à des nouveautés…et des surprises. Il faudra écarter déjà les joueurs blessés, convalescents ou ceux qui viennent juste de reprendre la compétition. L’on pense notamment à Youcef Atal dont les blessures récurrentes dérangent à juste titre d’ailleurs et au plus haut point le staff technique des Verts. Il y a aussi Ismaël Bennacer dont la rechute cette semaine au cours du match de la Ligue Europa avec son équipe Milan AC, n’est pas moins inquiétante. Deux joueurs importants de l’équipe qui devraient vraisemblablement rater le prochain stage des Verts, même s’il est trop tôt pour l’affirmer. Quant à Raïs M’Bolhi qui vient de reprendre les entraînements avec son équipe, après plusieurs semaines d’absence, sa présence au prochain regroupement ne devrait pas poser problème.   A moins que le coach national ne décide de le laisser de côté pour donner sa chance à Alexandre Oukidja dont les performances avec son club, Metz, sont remarquables. Sofiane Feghouli, de son côté, souffre de pépins musculaires. L’international a raté plusieurs matchs de son équipe ces dernières semaines. Il vient juste de reprendre les entraînements en solo, l’on se demande du coup si sa présence au stage de l’équipe nationale du mois de mars prochain est vraiment nécessaire. Le dernier mot revient au sélectionneur, mais est-ce que ce n’est le moment opportun de laisser quelques cadres au repos et donner l’occasion à de nouveaux capés de s’illustrer. D’autant que l’équipe a besoin d’être renouvelée constamment pour faire sortir les joueurs de leur zone de confort et les exhorter à travailler davantage pour garder leur place au sein du groupe. La concurrence saine est une bonne émulation pour rester au sommet. Cela au moment où beaucoup de jeunes poussent derrière et essayent de bousculer la hiérarchie. Certains joueurs locaux, longtemps absents de la sélection pour les raisons que l’on sait, pourraient ainsi y faire leur retour. Du moins ceux qui s’illustrent en championnat, comme le jeune Amoura de l’ESS ou encore Frioui le buteur du MCA, pour ne citer que ces deux éléments. Reste à savoir, par ailleurs, si Djamel Belmadi compte appeler de nouveaux joueurs à l’occasion de ce stage, surtout que des rumeurs persistantes font état du désir d’Amine Gouiri, le sociétaire de l’OGC Nice, d’opter pour les Verts au détriment de la France. Ça serait un renfort de choix, tout comme celui de Romain Faivre (22 ans), l’une des révélations du championnat français cette saison, sous les couleurs du Stade Brestois. Belmadi le suit de près, même si du côté du joueur, rien n’a été décidé, concernant sa nationalité sportive. Y aura-t-il de belles surprises d’ici le début du stage au mois de mars ? Les fans des Verts le souhaitent vivement, mais cela dépend de plusieurs paramètres. Il y a lieu de rappeler que l’équipe nationale affrontera le mois prochain respectivement la Zambie à Lusaka le 22 mars, avant de clore les éliminatoires de la CAN le 30 mars à Blida face au Botswana. Des matchs sans enjeu, mais qu’il va falloir remporter, ne serait-ce que pour améliorer son classement Fifa.

Ali Nezlioui