Enseignement de l’Histoire de la Révolution  algérienne / Trois manuels scolaires conçus et remis par le ministère des Moudjahidine au secteur de l’Education

0
22

Trois manuels scolaires sur la Révolution du  1er Novembre 1954 et la résistance nationale contre l’occupation française  conçus par le ministère des Moudjahidine ont été remis au ministère de  l’Education nationale pour leur utilisation dans les trois paliers  d’enseignement, a annoncé, mardi à Mascara, Tayeb Zitouni.

« Le ministère des Moudjahidine a conçu trois manuels scolaires sur la  Révolution du 1er Novembre 1954 et la résistance nationale contre  l’occupation française. Ces ouvrages ont été remis au ministère de  l’Education nationale pour être utilisés dans les trois paliers  d’enseignement », a indiqué le ministre à l’ouverture d’une conférence sur  « Ahmed Zabana fierté des martyrs sur  l’autel des sacrifices pour la liberté », organisée par le Centre national  des études et des recherches sur le mouvement national et la Révolution du  1er novembre 1954. Le ministre des Moudjahidine, qui a présidé les cérémonies marquant le  62ème anniversaire de l’exécution du chahid Ahmed Zabana, a indiqué que 32  documentaires sur des événements et des personnalités historiques de la  Révolution algérienne ont été produits et remis aux médias nationaux  audiovisuels en vue de leur diffusion. Par ailleurs, Tayeb Zitouni a rappelé les actions menées par son  département ministériel pour améliorer la prise en charge des moudjahidine  et ayants-droit, citant en exemple notamment la numérisation du fichier  national des moudjahidine et des ayants-droit, la réduction du nombre de  documents constituant les différents dossiers et l’établissement de  documents au niveau des directions de wilaya des moudjahidine. Cette conférence historique a été marquée par des interventions sur la vie  du chahid Ahmed Zabana suivies par la projection d’un documentaire sur son  parcours dans le mouvement national jusqu’à son exécution par guillotine,  le 19 juin 1956, dans la sinistre prison de Serkadji, à Alger. Ahmed Zabana est né en 1926 dans la commune de Zahana, à Mascara. Il a  adhéré, dans les années 40, au mouvement des Scouts musulmans algériens  (SMA) avant de rallier les rangs du MTLD puis arrêté en 1950. A sa sortie de prison, il a pris part avec les chouhada Benabdelmalek  Ramdane et Larbi Ben M’hidi à la préparation du déclenchement de la guerre  de libération à Sig et Zahana, relevant de la wilaya de Mascara. Blessé le  8 novembre 1954, lors de la bataille de Ghar Boudjlida, dans la commune  d’El Gaâda (Mascara), il a été arrêté et emprisonné. Le martyr Zabana a été le premier condamné à mort guillotiné le 19 juin  1956 à la prison de Serkadji d’Alger.

A.S