Equipe nationale Belmadi : «Je vais redistribuer les cartes»

0
101

Il l’avait déjà déclaré lors de sa première conférence de presse comme sélectionneur national:«Je vais redistribuer les cartes». Les propos sont de Djamel Belmadi qui ne compte pas perdrede temps pour joindre l’acte à la parole.

Déjà, le successeur de Rabah Madjer avait innové pour sa première sortie officielle avec les Fennecs en terres gambiennes lorsqu’il a fait appel à Bounedjah en pointe de l’attaque au détriment de l’habituel titulaire dans ce poste, Slimani, qui n’est autre que le meilleur buteur en activité de l’équipe nationale.

Il faut dire que Bounedjah lui a donné raison, en signant le seul but algérien, son premier en match officiel, et son cinquième en quelques apparitions. A 27 ans, Bounedjah, qui espérait avoir un peu plus de temps de jeu, en a eu cette fois-ci, mais c’est loin d’être gagné quant à une place définitive dans l’attaque de l’EN. En effet, en plus d’Islam Slimani âgé de seulement de 30 ans, et surtout toujours aussi décidé et motivé à battre le record d’Abdelhafid Tasfaout, meilleur buteur de tous les temps dans l’histoire des Verts, un autre nom intéresse à grande échelle Djamel Belmadi et son staff technique. Il s’agit d’Oussama Darfalou qui a décidé d’embrasser une carrière professionnelle cette saison en signant en Ligue 1 des Pays-Bas dans le club de Vitesse Arnhem.

Ayant terminé la saison dernière comme meilleur buteur de la Ligue 1 avec 18 réalisations sous les couleurs de son désormais ex-club l’USM Alger, il avait été, à la surprise générale, recalé par l’ex coach. Agé de 25 ans, Darfalou, qui va certainement s’aguerrir en Europe, pourrait bien devenir à moyen terme le futur avant-centre de notre équipe nationale. Djamel Belmadi, qui a signé un contrat jusqu’au mois de juin 2022, ratisse large à la fois pour relancer la concurrence dans tous les compartiments de jeu, mais aussi pour préparer son futur proche. D’ailleurs, des changements devraient intervenir dans le onze des Fennecs dès leur prochain match contre le Bénin, en octobre à Blida, aussi bien en défense qu’en milieu de terrain. Des joueurs comme Bentaleb, Taïder et même Mahrez, risquent fortement leurs places après avoir rendu une petite copie en Gambie. Avec Belmadi nul n’est indispensable.