Equipe nationale/ Belmadi :«Mes joueurs ne pensent qu’à la victoire face au Bénin»

0
129

Le sélectionneur national, Djamel Belmadi, a animé, hier, une conférence de presse au niveau du Centre technique national de Sidi Moussa (CTN), dans laquelle il est revenu sur les préparatifs du match contre le Bénin, mais pas que. D’emblée, le coach des Verts a souligné l’importance de cette rencontre comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019, prévue ce vendredi au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

« Les joueurs sont déterminés à l’emporter. Ils ne pensent qu’à la victoire. On compte mettre en place notre système de jeu au cours de ce match», a-t-il déclaré. Concernant son effectif, Belmadi a confirmé la défection d’Islam Slimani, blessé. «Slimani n’est pas concerné par cette rencontre, je vais me réunir avec le staff médical pour voir s’il sera apte pour le match retour au Bénin (prévu mardi prochain)».

L’absence du baroudeur des Verts ne semble pas le préoccuper outre mesure. Visiblement, il compte énormément sur son remplaçant, Bounedjah pour faire la différence. «Je l’ai affronté au Qatar (quand il était l’entraîneur d’Al-Duhail), et croyez-moi c’est un véritable poison pour les défenses. Bounedjah n’aime pas perdre, c’est un battant», dira-t-il. Belmadi compte également relancer Riyad Mahrez qui, il faut le dire, ne brille pas beaucoup en sélection. «Je vais tout faire pour qu’il ait le même rendement en équipe nationale qu’au niveau de son club. Mahrez peut évoluer dans les deux couloirs et c’est à nous d’exploiter son immense talent». Belmadi est revenu aussi sur la sempiternelle absence de la sélection des joueurs locaux. «Je convoque les joueurs les plus aptes et les plus en forme, d’autant qu’on a une qualification à assurer.

Pour ce qui est des joueurs du cru, je leur donnerai l’occasion de s’exprimer lors des matches amicaux», explique-til. A propos des tests amicaux, le sélectionneur national a annoncé que son équipe sera en stage au Qatar et disputera un match amical avec la sélection locale, le 27 décembre prochain. Il confie que la Fédération attend également la réponse de son homologue chinoise pour une autre rencontre amicale.

A la question de savoir s’il ressent une pression particulière depuis qu’il est à la tête de l’équipe nationale, Belmadi dira que la seule pression qu’il ressent est «celle du travail et du succès». Evidemment, le coach ne pouvait pas éluder la sortie médiatique du DTN, Rabah Saâdane, qui a démissionné de son poste avec fracas. «Franchement, ses déclarations m’ont mis hors de moi. Mais je ne vais pas m’abaisser à lui répondre. Il n’y a rien de vrai dans tout ce qu’il a déclaré», s’est-il contenté de préciser.