Equipe nationale: Le retour Feghouli se précise

0
329

Récemment, l’entraîneur national adjoint, Meziane Ighil, déclarait que les portes de la sélection algérienne étaient toujours ouvertes pour les deux cadres des Verts, Sofiane Feghouli et Raïs M’Bolhi, une hypothèse qui a de fortes chances de se produire dès le prochain stage des Fennecs.

On pense en particulier à Feghouli dont l’absence des dernières rencontres de l’équipe nationale s’est fait ressentir, surtout que le milieu de terrain de Galatasaray affiche la belle forme en Turquie depuis le début de la phase retour en particulier. Même l’entraîneur national, Rabah Madjer, avait réitéré lors de sa dernière sortie médiatique devant les caméras de Télévision nationale officielle qu’il n’avait aucun problème avec les Feghouli et M’Bolhi. «Je n’ai aucun problème avec Feghouli ou M’bolhi. Bien au contraire, ce sont deux joueurs que je respecte beaucoup, car ils ont beaucoup apporté à notre équipe nationale par le passé et il ne faut jamais oublier ça. Maintenant, j’ai fait des choix, mais je risque bien de vous surprendre dans le futur», avait-il dit. D’aucuns pensent que les surprises dont parlait Madjer auront une relation avec le retour de Feghouli et M’Bolhi, un retour plus que souhaité surtout que le prochain stage sera ponctué d’un match qui mettra aux prises les Verts avec les champions d’Europe en titre, à savoir le Portugal de Cristiano Ronaldo. Il est donc impératif que le staff technique national mette tous les atouts de son côté afin de rendre une copie honorable début juin prochain. Et quand on sait l’état de forme dans lequel se trouve Feghouli, difficile de se passer encore de lui cette fois-ci. L’autre donne, c’est que l’entraî- neur national a pris conscience qu’il ne pouvait se contenter d’un nombre limité de joueurs, car dans le cas de blessures, il serait confronté à la même problématique que celle face à l’Iran, où notre équipe nationale était très amoindrie du fait qu’il n’y avait pas de liste élargie qui concerne les joueurs évoluant à l’étranger, et de ce fait aucun élément n’a pu être rappelé après le départ de Brahimi, Bentaleb et Bennacer. Ce n’est pas tout, puisque lors de la réunion qu’a eue Madjer, il y a quelques jours, avec le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, ce dernier a demandé au coach de rectifier ses erreurs, et le choix des joueurs en faisait partie.