Équipe nationale: Les choses sérieuses commencent

0
258

 

La sélection nationale a rejoint Doha dans la nuit de samedi à dimanche afin d’effectuer son deuxième stage de préparation en prévision de la coupe d’Afrique des nations qui débutera le 21 juin prochain.

Ce deuxième stage sera consacré au volet technico tactique, et ce, après près d’une semaine de travail foncier au niveau du centre technique de Sidi Moussa. Il faut dire que ce stage de Doha a été fait sur mesure pour les Verts équipe nationale. D’abord par rapport au choix du pays, le Qatar, en l’occurrence, et cela afin de s’acclimater avec les hautes températures de ce pays qui seront semblables à celles du Caire. « Cela fait 10 ans que je vis ici à Doha et croyez-mois que je suis toujours traumatisé par le climat ici. C’est très frustrant pour un joueur de s’apercevoir après un simple sprint qu’il ne peut plus respirer après cet effort. Donc, je ne voulais pas que mes joueurs soient choqués par les conditions climatiques en Egypte, et c’est pour cette raison que j’ai opté pour le Qatar. Et d’ailleurs, je tiens à remercier les deux fédérations qatarie et algérienne pour leur étroite collaboration et tout le travail accompli afin qu’on soit mis dans les meilleures conditions possibles lors de notre préparation », avait affirmé l’entraîneur national lors de sa conférence de presse ayant précédé l’entame des préparatifs pour la CAN. Aussi, par rapport aux adversaires de Brahimi et ses coéquipiers lors des rencontres amicales au cours de ce second stage les 11 et 16 juin en cours respectivement face au Burundi et au Mali. Deux équipes choisies par le staff technique national en fonction de nos adversaires en Egypte. Les deux seuls matchs qui permettront à Belmadi de peaufiner sa préparation pour entamer la compétition africaine.

 

Du coup et par rapport à ces deux joutes amicales, on croit savoir que qu’elles devraient se jouer à la même heure des matchs de l’EN du premier tour de la CAN. Une acclimatation qui aura lieu sur tous les plans donc pour le Club Algérie pendant son séjour au Qatar.Pour rappel, les Verts quant entameront la compétition le 23 juin face au Kenya à partir de 22h, heure locale. La deuxième rencontre les mettra aux prises avec le Sénégal le 27 juin à partir de 19h, alors que la troisième confrontation comptant pour ce premier tour les opposera à la Tanzanie à partir de 21h, toujours heure locale.

 

Les Verts sont à Doha, Belmadi serein

 

Les Verts sont arrivés à Doha à 23h locale, (21h à Alger), nous avons pu les croiser à l’aéroport international Hamad, détendus les Verts ont discuté avec les Algériens présents sur place. Djamel Belmadi  nous a indiqué que le travail du premier stage, était surtout axé sur la remise en forme. Cette deuxième étape sera de se préparer au match face au Kenya. L’Algérie a des difficultés a démarrer ses can, et Belmadi veut que pour l’instant le focus soit mis uniquement sur le Kenya.

A J-12, Doha, dernière étape avant Le Caire

L’équipe nationale va enfin rentrer dans le vif du sujet de sa préparation en vue de la CAN à 13 jours du début de celle-ci et deux semaines du premier match des verts face au Kenya. Ayant rejoint Doha samedi sur les coups de 23h (heure du Qatar), les joueurs et le staff vont être hébergés dans un hôtel situé sur une île artificielle au nord de la ville, the Pearl. Quelques algériens étaient présents à l’arrivée, entonnant des chants et lançant comme slogan « Chaab yourid la Coupe d’Afrique » (le peuple veut la Coupe d’Afrique). Durant les 10 jours qu’ils vont passer dans le golfe persique, les protégés de Belmadi vont s’entraîner principalement de nuit dans les installations d’Aspire, des horaires correspondant plus où moins à ceux des matchs prévus en Egypte. Il fait déjà chaud au mois de juin à Doha, la température atteint facilement les 40 degrés la journée mais malgré un temps lourd, il y’a encore peu d’humidité le soir.Les verts vont donc disputer deux matchs amicaux, un premier le 11 face à l’équipe du Burundi au stade d’Al Sadd (là où elle a joué contre le Qatar en 2015) et le second le 16 février face au Mali, probablement au stade Al Khalifa récemment rénové. Pour le moment rien n’a filtré sur la diffusion de ces deux matchs.

Bessa N