Équipe nationale: Les clignotants sont au vert

0
233

Dans pratiquement un mois (le 23 mars exactement), l’équipe nationale renouera avec la compétition officielle en recevant son homologue du Zimbabwe pour le compte de la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2021. Une semaine plus tard, elle affrontera le même adversaire, mais cette fois à l’extérieur.

L’occasion pour nous de faire le point sur nos capés qui évoluent dans les différents championnats étrangers. Tous les clignotants sont au vert pour le moment, excepté pour Youcef Atal dont la méchante blessure contractée il y a quelques mois, le privera à coup sûr de ce rendez-vous. Il y a également le cas Hillal Larbi Soudani qui a subi cette semaine une opération au niveau du genou. Sa présence au sein du groupe est définitivement écartée. Il devra malheureusement passer par une longue période de convalescence avant de retrouver de nouveau le terrain. Dommage pour ce grand attaquant qui était en pleine ascension avec son équipe Olympiakos. Cela dit le compartiment offensif est assez fourni avec la présence des Baghdad Bounedjah, Islam Slimani et Andy Delort.

Son absence ne se fera pas vraiment sentir, car les solutions de rechange sont nombreuses. D’autant que nos attaquants brillent actuellement avec leurs clubs respectifs. Bounedjah est toujours égal à lui-même enchaînant les buts et les passes décisives avec son équipe Al Sadd. Slimani, pour sa part, a gagné ses galons de titulaire à Monaco, après une période de doute suite au limogeage de son ancien coach Leonardo Jardim. Il a su comment prouver ses grandes qualités de buteur à son nouvel entraîneur entraîneur, Moreno. Ce dernier a fini par se rendre à l’évidence, lui qui à, son arrivée, doutait des capacités du baroudeur de l’équipe nationale. Monaco est beaucoup plus efficace avec Slimani que sans lui. Quant à Delort, il est de loin le meilleur attaquant de son équipe, Montpellier. Dans les autres compartiments, les joueurs de l’équipe nationale parviennent dans l’ensemble à tirer leur épingle du jeu. M’Bolhi est un titulaire indiscutable à l’Etiffak Saoudi.

Oukidja de son côté, multiplie les bonnes performances avec Metz au point d’être élu cette semaine, dans l’équipe-type de la 25e journée de la Ligue 1 française. Il peut légitimement aspirer à devenir le gardien numéro un des Verts. En défense, il est à noter la défection de Bensebaïni, ces dernières semaines. Toutefois, il devrait faire son retour en Bundesliga dans quelques jours. Vraisemblablement, lors de la prochaine journée. Il sera donc apte pour le rendez-vous zimbabwéen. A moins d’une rechute ce que on ne lui souhaite pas. Les autres joueurs de l’arrière-garde sont aptes pour le service et compétitifs à l’image de Mandi et Benlamri. Reste à trouver qui remplacera Atal? Dans ce registre, l’on parle de l’arrivée d’un nouveau venu, Jonathan Schmid, le latéral droit du club allemand SC Fribourg. Le joueur Franco-Algérien de 29 ans, de père autrichien et de mère algérienne, aurait émis le vœu de rejoindre la sélection algérienne. Mais pour le moment, il n’y a rien d’officiel. Au milieu du terrain, le point fort de l’équipe, les tauliers des Verts vous saluent bien. Les Bennacer, Mahrez, Belaïli et autres Feghouli se distinguent au niveau de leur club. Ils pètent la forme, ce qui est de bon augure pour l’EN. Le plus important est qu’ils gardent le rythme jusqu’au mois de mars prochain et on prie pour qu’ils ne se blessent pas.

Ali Nezlioui