Equipe nationale – Vers un retour des «mal-aimés» de Madjer

0
172

C’est une nouvelle ère qui devrait s’ouvrir pour plusieurs joueurs écartés des rangs des Verts lors du passage de Rabah Madjer aux commandes techniques de l’équipe nationale.

La nomination de l’entraîneur Djamel Belmadi à sa place devrait faire des heureux parmi eux, car c’est l’espoir de retrouver la sélection qui renaît. Cela devrait se vérifier dans les tous prochains jours, puisque Belmadi a indiqué qu’il comptait rendre public, à la mi-août en cours, une liste élargie en prévision du déplacement de la Gambie en début septembre prochain pour la reprise des éliminatoires de la CAN-2019. Les «bannis» de l’ancien sélectionneur Rabah Madjer vont pouvoir ainsi avoir, une nouvelle fois, la chance de mettre une nouvelle fois leur savoir-faire au service de l’équipe nationale. Les Zeffane (Reims) Ounas (Naples), Benzia (Lille), Ghezzal (qui s’apprête à rejoindre Leicester City), Boudebouz (BetisSeville) et autre Belfodil (Hoffenheim) auront, sans l’ombre d’un doute, l’opportunité de réintégrer les rangs de la sélection après avoir été éclipsés par l’ancien encadrement technique de l’EN.

Cependant, tous ces joueurs savent pertinemment qu’ils sont tenus de sortir le grand jeu pour espérer faire leur come-back chez les Verts.

D’autant que le nouveau sélectionneur Djamel Belmadi avait bien annoncé la couleur indiquant qu’il œuvrera dans le sens de dégraisser l’effectif graduellement jusqu’à parvenir à avoir un noyau sur lequel il devra compter en prévision des échéances continentales et mondiales. D’autres joueurs qui n’ont pas eu leur chance aussi avec Madjer, seront certainement intégrés dans le grand chantier de relance de l’équipe d’Algérie. Il s’agit plus particulièrement du gardien Raïs Ouahab M’Bolhi (Ettifaq) et le milieu offensif Sofiane Feghouli (Galatasaray). Ces deux derniers ont été longtemps ignorés par l’ancien entraîneur national avant de les rappeler, mais ils ont décliné à leur manière l’invitation. Selon nos informations, Djamel Belmadi a bel et bien l’intention de les «réhabiliter», il est même convaincu que M’Bolhi et Feghouli, de par leur expérience, sont en mesure d’apporter le plus escompté en sélection. Leur retour donnera davantage d’appui aux Verts qui devront s’adjuger le billet qualificatif à la CAN 2019 et 2021 ainsi que la Coupe du monde 2022 devant avoir lieu au Qatar.

Bessa N.