Etats-Unis Les incendies de Californie maîtrisés 

0
716
©PETER DASILVA/EPA/MAXPPP - epaselect epa06856087 A local resident takes pictures from the upper parking lot of the Cache Creek Casino Resort over looking the County Fire as it burns out of control in Brooks, California, USA, 30 June 2018 (issued 01 July 2018). Fire is being driven by red flag weather conditions, consisting of high temperatures, gusty winds and low humidities, which have charred 16,500 acres with no containment. EPA-EFE/PETER DASILVA

Après plus de deux semaines de lutte, les sapeurs-pompiers ont réussi à maîtriser «à 100%» les incendies de Californie aux Etats-Unis dont le «Camp fire», le plus meurtrier de l’histoire de cet Etat de l’Ouest américain ayant fait au moins 85 morts, selon un bilan officiel revu à la baisse.

Un précédent bilan faisait état d’au moins 87 morts et les autorités locales ont admis avoir fourni une information erronée. En revanche, le nombre de personnes portées disparues est désormais passé à 296, contre 249, selon un précédent bilan. Parmi ces personnes, beaucoup pourraient ne pas avoir conscience d’être recherchées, indique-t-on. Les sapeurs-pompiers ont annoncé, ce dimanche, être venus à bout de ce feu qui a brûlé quelque 620 km2 dans le nord du «Golden State», rasant, notamment, la petite ville de Paradise. Les pluies des derniers jours sur cette région de la côte ouest des Etats-Unis ont aidé à éteindre le feu, mais ont également rendu difficile la recherche de restes humains par les secours. L’incendie, qui s’était déclenché le 8 novembre courant, a détruit près de     14 000 habitations, 530 commerces et 4500 autres bâtiments, ont précisé les sapeurs-pompiers californiens (Cal Fire). Des milliers de sapeurs-pompiers ont été mobilisés et des dizaines de milliers de personnes ont été forcées d’évacuer. Le président américain Donald Trump, qui s’était rendu sur place il y a une semaine, avait exprimé sa «tristesse». Sa première réaction, pointant la mauvaise gestion, selon lui des forêts par l’Etat de Californie, avait été critiquée. Trois personnes ont par ailleurs trouvé la mort dans un autre incendie d’ampleur plus au sud, touchant la célèbre station balnéaire de Malibu. Ce  feu, le «Woolsey fire», qui a dévasté plus de 390 km2, est lui aussi entièrement maîtrisé. L’origine des deux incendies n’a pas encore été identifiée, mais plusieurs victimes ont lancé une action en justice à San Francisco contre le fournisseur local d’électricité Pacific Gas & Electricity (PG&E). Selon la  plainte, l’incendie aurait été causé par des «étincelles» sur une ligne à haute tension de la société. La Californie, victime de sécheresse chronique depuis plusieurs années, a connu plusieurs incendies majeurs depuis un an.