Évaluation des conditions de scolarité des écoliers: Le ministère de l’Intérieur lance un questionnaire en ligne

0
291

Le ministère de l’Intérieur, des Collectivités  locales et de l’Aménagement du territoire, a annoncé le lancement d’un questionnaire en ligne pour l’évaluation des  conditions de scolarité des élèves du cycle primaire au cours de l’année  2019-2020.

« Œuvrant à l’amélioration de la prise en charge des élèves du cycle  primaire et à la consolidation de sa contribution à l’atteinte de meilleurs  niveaux de rendement scolaire, le ministère de l’Intérieur, des  Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire annonce le  lancement d’un questionnaire en ligne pour l’évaluation des conditions de  scolarité des écoliers au cours de l’année  2019-2020, et ce à travers son  site www.interieur.gov.dz ». « Ce questionnaire s’inscrit dans le cadre des préparatifs de la prochaine  rentrée scolaire et intervient comme un support aux missions d’inspections  cycliques qu’effectuent les services de notre département ministériel, et  ce en application des instructions du ministre de l’Intérieur, des  Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, M. Salah Eddine  Dahmoune, à l’effet d’impliquer le citoyen dans le processus d’évaluation  des différentes prestations des services publics à la lumière des principes  de démocratie participative ». Le ministère de l’Intérieur invite les parents d’élèves à « participer et à  répondre aux questions contenues dans ce questionnaire en vue de procéder à  une évaluation globale de la rentrée scolaire. Aussi, il est à mentionner  que l’ensemble des doléances, observations et propositions seront traitées  à l’effet de pallier les carences constatées, en prévision des prochaines  années scolaires, en s’attelant, ainsi, à l’atteinte des aspirations des  parents d’élèves ». Le ministère de l’Intérieur a annoncé, en outre, le lancement d’un  questionnaire en ligne pour l’évaluation du Hadj 2019, et ce à travers son  site web, ainsi que sur ses comptes officiels sur les réseaux sociaux. Ce questionnaire s’inscrit dans le cadre de « l’attachement continu à  améliorer le service public et en application de l’approche participative  adoptée dans l’évaluation de toutes ses activités », et lequel vise à  « prendre en considération l’ensemble des doléances, remarques et  suggestions dans la préparation des prochaines saisons, mais également  l’offre de services répondant aux attentes des citoyens. Le ministère a appelé les hadjis à « participer et à répondre aux questions  contenues dans ce questionnaire en vue de procéder à une évaluation globale  de l’opération du hadj, à travers toutes ses étapes: les préparatifs,  l’accomplissement des rites et le retour des hadjis au pays ». Par ailleurs, dans le « souci permanent » de réunir les conditions idoines  au bon déroulement de la saison estivale et l’offre « de services de qualité  répondant aux attentes des citoyens, conformément à la stratégie tracée  reposant sur le principe de l’actualisation continue et l’évaluation  participative et œuvrant à la consécration du principe de transparence dans  la gestion et du  droit d’accès du citoyen à l’information », le ministère a  annoncé que les résultats du questionnaire électronique, lancé pour  l’évaluation de la saison estivale 2018, sont disponibles sur son site-web  et sa page officielle sur Facebook. Ce questionnaire, réalisé pour la première fois à l’occasion de la saison  estivale 2018, est « un outil efficace » pour une évaluation « objective » de  la saison estivale en vue de définir les priorités de la commission  nationale multisectorielles chargée de la gestion de la saison estivale  2019, installée par le Premier ministre et présidée par le ministère de  l’Intérieur. Cette commission est chargée de coordonner les efforts de tous les acteurs  institutionnels pour offrir aux estivants un meilleur accueil au niveau des  plages et généraliser les activités de loisirs au niveau des wilayas du Sud  et des Hauts Plateaux. Les participants à ce questionnaire dont le nombre  s’élève à près de 2.000 personnes se sont exprimés  sur deux volets, dont  le premier concerne l’évaluation globale de la saison estivale, tandis que  le second porte sur la gestion des plages. 41,51% des personnes interrogées  ont exprimé des avis positifs concernant l’évaluation globale de la saison  estivale et  48,7 % ayant exprimé des avis positifs concernant les services  offerts au niveau des plages. Quant à la couverture sécuritaire durant la  saison estivale, les sondés se sont dits satisfaits à 66,9%. Par ailleurs, ce questionnaire a permis de classer les cinq premières  wilayas en termes de nombre d’affluence des estivants, à savoir: Jijel  (21,34%), Alger (9,63%), Bejaia (9,41%), Mostaganem (8,05%) et Oran  (7,13%).

Redjala N