Exposition Des plasticiens et architectes exposent leurs expériences au musée national  des beaux arts

0
866

 Une rencontre regroupant plusieurs artistes  plasticiens et architectes a été organisée  samedi au musée national des  beaux arts par le syndicat national des architectes agréés algériens  (Synaa), dans laquelle ils ont exposé leurs expériences dans les deux  domaines, braquant la lumière sur la convergence de leurs parcours.

Lors de son allocution d’ouverture, la directrice de l’institut culturel  italien a évoqué la relation entre l’art et l’architecture, mettant en  exergue la contribution des artistes italiens dans le domaine de  l’architecture. Pour sa part, l’artiste Moundjia Abdellatif Ben Chaabane qui a passé 35  ans en essayant de donner à ses étudiants la formule magique liant « l’art  et l’architecture », affirme qu’aujourd’hui elle ne fait pas d’architecture  mais uniquement le dessin. « L’architecture est un art », souligne la plasticienne Fella Tamzali  Tahari, estimant que « l’architecture concerne tout le monde ». D’autre part, l’enseignant et architecte, Ibrahim Benhabylles, a estimé  que « cet apport est un produit pur de l’Ecole nationale polytechnique »,  saluant les perspectives et opportunités accordées par l’architecture tout  en reconnaissant toutefois qu’il s’est retrouvé ouvrir « une nouvelle  fenêtre pour le dessin » du fait que « l’ambition affichée n’était pas d’être  un plasticien mais de chercher une autre méthode d’expression ». Selon Farid Benia, son expérience avec l’équipe de l’Unesco à la Casbah  après sa sortie de l’université, lui a ouvert le chemin de l’art pour que  ses premiers dessins soient sur la Casbah.  « L’art c’est d’accorder une importance aux détails et il est du rôle de  l’architecte » a-t-il estimé,  mettant en avant qu’il  a inauguré en 2000  ses galeries ».   Le débat a été clôturé par un dialogue entre le public présent dont la  majorité était unanime à l’impératif de « faire revenir l’esprit des arts  plastiques au parcours de formation des architectes ». Cette activité s’inscrit dans le cadre de la 3e édition des architectes  organisée par le Syndicat national des architectes algériens agréés  (SYNAA), consacrée cette année à l’art plastique.

Benadel M