FAF: Les réunions langue de bois du Bureau fédéral

0
348

La FAF a publié hier sur son site officiel, le compte-rendu de la dernière réunion statutaire mensuel de son Bureau fédéral, tenue ce jeudi. Le moins que l’on puisse dire est que tout baigne dans l’huile, selon le communiqué de la Fédération.

Tout va très bien madame la Marquise. Tout le monde apparemment fait son boulot dans les règles de l’art. Les présidents des différentes commissions veillent au grain et présentent des bilans très positifs, maitrisant parfaitement leur sujet. De plus, ils font apparemment un travail colossal au sein de leur département. Ainsi, l’on apprend par exemple que «les préparatifs pour la cérémonie de tirage au sort de la Coupe d’Algérie vont bon train». Le président de cette Commission,  Abdallah Gueddah insiste même sur le fait que «toutes les dispositions ont été prises afin que cette cérémonie se déroule dans des bonnes conditions». Une information qui va sans doute beaucoup intéresser l’opinion sportive. Par ailleurs, on connait désormais les raisons de l’absence de Abdelkrim Medouar lors de la dernière réunion du BF tenue à Ouargla. Le président de la LNF était tout simplement en congé ! Mais bizarrement, le Bureau fédéral a oublié de le mentionner dans son procès-verbal de ladite réunion. Il a fallu attendre son retour de vacances pour qu’on le sache. Il est vrai que «plus le mensonge est gros, mieux il passe». Medouar, très contesté dernièrement, a tenu aussi à rassurer ses collègues en expliquant que «lors de la réunion (du Conseil de la LNF, ndlr), du mardi 22 octobre 2019, tous les équivoques ont été levés et que la sagesse a prévalu sur le reste.» Tout est dissipé ou plutôt caché sous le tapis avant l’éclatement d’un nouveau scandale. En somme, tous les intervenants au cours de ce conclave ont insisté sur les conditions idéales dans lesquelles se déroule la saison footballistique à l’exception de quelques menus détails  insignifiants» comme le cas de dopage avéré de deux joueurs de la Régionale. Cela s’est passé évidemment sous l’œil bienveillant du président Kheireddine Zetchi apparemment satisfait des rapports qu’on lui a présentés. Il se contente visiblement du peu et il essaye de nous en convaincre, alors que des sujets brûlants comme celui de la crise de l’USMA et le derby MCA-USMA qui ne s’est pas joué, n’ont pas du tout été évoqués. Du moins officiellement. Ni d’ailleurs le cas de l’entraineur Ludovic Batelli qui a échoué dans sa mission avec les Olympiques, mais aussi avec l’équipe nationale des locaux. On a juste annoncé son limogeage pour passer ensuite à autre chose. Il n’y a pas de comptes à rendre après ce fiasco déplorable. En fait, la seule information intéressante que l’on peut tirer de cette réunion, émane du nouveau venu au Bureau Fédéral, Réda Abdouche, en sa qualité de président de la nouvelle DNCG. Il annonce que tous les clubs de la Ligue 1 et de la Ligue 2 sont déficitaires à l’exception du PAC. Un constat alarmant et accablant après plusieurs années de l’instauration du professionnalisme chez nous. Mais au Bureau Fédéral, on préfère s’attarder sur des vétilles pour noyer le poisson.

Ali Nezlioui