Fashion Night Algiers: Une édition plus tendance que jamais

0
1233
Photo L'Echo d'Algérie@

La 4e édition de la Fashion Night Algiers organisée par la société événementiel «Index communication», aura été à la hauteur de toutes les espérances le temps d’une soirée dédiée à la mode.

Photo L’Echo d’Algérie@

Sous le haut patronage du ministre de la Culture, Azzedine Mihoubi, la 4e édition de la Fashion Night Algiers qui s’est tenue ce samedi 31 mars 2018 à l’Ecole supérieure d’hôtellerie et de restauration d’Alger (ESHRA) aura été une rencontre entre la mode et l’art, tel est le principe de la Fashion Night Algiers, et ses initiateurs avaient senti tout le potentiel de cet événement capable de transformer un lieu en vaste podium de haute couture.

Photo L’Echo d’Algérie@
  • De la mode… et de l’art

En effet, de nombreux artisans, designers et artistes, puisqu’ils cumulent de nombreux talents aux bouts des doigts ont réalisé des démonstrations de leur savoir-faire. De nombreuses maisons telles que, Galerie Féminine, Céline couture, Houita haute couture, Nacera Création et El Hanna Création ont dévoilé leurs toutes dernières tendances et modèles de tenues traditionnelles, robes, karakous, caftans et tenues kabyles aux couleurs chatoyantes qui ont marqué la parade et enchanté par la même un public venu nombreux, à noter que la gent masculine aura été présente en force.

Photo L’Echo d’Algérie@
  • Ça, c’est pour l’aspect «Fashion», mais ce n’est pas tout… le plein d’animations

On vous le confirme que la Fashion Night Algiers c’est aussi des animations musicales et là encore elles ont été nombreuses. La quatrième édition a décidé de monter en puissance et de proposer en plus de l’art, l’art par le biais de «Liveshow» talentueusement animés par le groupe de musique gnawi «Wlad Bambra» dirigé par Yousri Tamrabet. Ainsi que le passage remarqué de la danseuse de claquette algéro-australienne Ruby Boukabou. De jeunes chanteurs y ont également présenté, pour certains, leurs derniers tubes à l’image de Chafik Bahou, et Islam Youcef qui a signé sa deuxième participation à l’événement.

Photo L’Echo d’Algérie@
  • Alger capitale de la mode ?

«C’est un immense travail de préparation en amont», explique la responsable de la communication Hidayette Bersali, «notamment parce que l’organisation nécessite une logistique pluridisciplinaire»; «le facteur humain prend certes une place indéniable, mais il y a également obligation de déployer beaucoup de matériel», a-t-elle ajouté. C’est optimiste qu’elle a ajouté : «On a vraiment l’ambition de faire de cet événement le temps fort de l’année, de faire de la Fashion Night Algiers un carrefour incontournable de la mode, de la création et de l’art!». «La FASHION NIGHT ALGIERS ou la nuit de la mode d’Alger est l’incontournable rendez-vous de la mode qui se veut un espace culturel pluriel, où se conjuguent à la fois, le bel art, fruit de créateurs algériens de talent». a t-elle conclut.

Photo L’Echo d’Algérie@