Festival national universitaire «Cirta Show» – Djennat Bennacer remporte le prix d’or

0
57

Le prix d’or de la 3e édition du festival national universitaire, «Cirta show» a été attribué, à  l’étudiante Djennat Bennacer de la Direction des œuvres universitaires Constantine-Aïn El Bey.

Le prix d’argent de la même compétition est revenu à Dhaoui Behloul de la Direction des œuvres universitaires Constantine-Aïn El Bey alors qu’Amel Ouahiba Kerfa de la Direction des œuvres universitaires de Batna a remporté le prix de bronze. Le prix du public a été discerné à Chadia Laïb et à Anissa Laâdassi de la Direction des œuvres universitaires Constantine-Aïn El Bey tandis que Sid-Ahmed Yahiaoui de la Direction des œuvres universitaires de Sidi Bel-Abbès a remporté le prix du jury lors de la cérémonie de clôture tenue à la faculté des arts et de culture de l’Université Salah-Boubnider  (Constantine 3). Ces prix ont été attribués, ce mardi soir, à l’issue de 4 jours de compétition, où près d’une quarantaine de participants venus des différentes universités algériennes se sont succédé sur les planches du théâtre de la faculté des arts et de la culture de l’université Salah-Boubnider pour faire étalage de leurs talents d’humoriste. Ouverte, samedi dernier, sous sa nouvelle appellation de Festival national universitaire, la 3e édition de «Cirta Show» a été organisée par l’Office national des œuvres universitaires. Tous les spectacles présentés cette année ont abordé sur un ton humoristique et décalé les droits et les devoirs liés à la notion de «citoyenneté», thème retenu pour cette édition. La cérémonie de clôture s’est ouverte en beauté avec le spectacle Sois toi-même la patrie (Koun Anta et Watan) de la troupe de ballet de la résidence universitaire Constantine-Aïn El Bey. Superbement mis en scène par Ramzi Defous ce spectacle a conjugué, d’une main de maître, chants et mouvements chorégraphiques, sous un tonnerre d’applaudissements. Le public a par la suite pu apprécier un spectacle de musique, de poésies et de mime intitulé «Mosaïque» signé Toufik Mezâache et interprété par des étudiants des résidences universitaires de Constantine. Dédiée au comédien Bachir Benmohamed, affectueusement appelé «Ammi Bachir» la 3e édition de «Cirta Show» a, en parallèle de la compétition officielle, donné lieu à des ateliers de dessin, de poésie, d’écriture scénique et de comédie.

M. El-Hadi