Feux de forêts: Djerad préside une réunion interministérielle consacrée aux voies et moyens d’indemniser les personnes impactées

0
173

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad présidait, hier à Alger, une réunion interministérielle consacrée à l’examen des modes et moyens d’indemniser les personnes impactées par les feux de forêts et les moyens mobilisés pour faire face à ce phénomène qui a touché plusieurs régions du pays.

Ont pris part à cette réunion, le ministre des Finances, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du Territoire, le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, ainsi que les directeurs généraux des Forêts et de la Protection civile. Cette réunion a été consacrée à l’examen des derniers développements induits par les feux de forêts qui ont touché les habitants dans certaines régions rurales à travers le pays, ainsi que les répercussions de ce phénomène sur le milieu rural et la population, a indiqué M. Djerad avant la tenue de la réunion.  «Nous nous sommes attelés, lors de cette réunion, à l’évaluation des dégâts matériels causés par ces feux ( ) fort heureusement, aucune perte humaine n’était déplorer», s’était-il réjoui. «Nous avions discutés également, en présence des ministres de tous les secteurs concernés, des moyens disponibles actuellement, dans le but de les mobiliser pour faire face à ces feux», avait-t-il fait savoir, rassurant, toutefois, de «la disponibilité des moyens à même d’atténuer cette crise conjoncturelle». D’importantes mesures seront annoncées à la faveur de cette réunion, notamment celles relatives aux indemnisations matérielles et financières au profit des personnes impactées par ces feux, lesquelles indemnisations ont été décidées par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, avait annoncé M. Djerad.

Décès du Professeur Grangaud, Djerad rend hommage à un «Fils de l’Algérie» Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a adressé ses condoléances aux proches et amis du défunt Professeur Jean-Paul Grangaud, décédé mardi à l’âge de 82 ans, le qualifiant de «Fils de l’Algérie».» C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que j’ai appris la nouvelle de la disparition du professeur Jean-Paul Grangaud, figure éminente de la médecine en Algérie, décédé après une carrière remplie de travaux prestigieux, et qui a dédié sa vie au service de la Guerre de libération nationale, en tant que militant pour sa cause, puis au service des enfants d’Algérie en tant que médecin spécialisé en pédiatrie», écrit le Premier ministre.» En cette douloureuse circonstance, je vous présente à vous et à travers vous, à tous les amis et proches du défunt, mes plus sincères condoléances et compassion, priant Dieu le Tout-Puissant d’entourer le défunt de sa sainte miséricorde, de le combler de ses bienfaits et d’assister les siens en leur accordant patience et réconfort», conclut M. Djerad.

Ali B.