Filière céréalière: Une vaste opération d’assainissement au niveau national

0
61

 

Le ministre du Commerce, Said Djellab a fait part jeudi à Oran d’une vaste opération d’assainissement de la filière céréalière en cours à travers le pays, qui traduira les auteurs de pratiques frauduleuses devant la justice.

Dans une déclaration à la presse en marge de sa visite dans la wilaya, le ministre a affirmé que le gouvernement est « déterminé » à assainir la filière des céréales en déclenchant des enquêtes qui se poursuivent à travers le pays pour mettre un terme aux pratiques d’infraction à la législation et aux lois en vigueur dans ce domaine. Said Djellab a tenu à rassurer que l’opération n’aura aucun impact négatif sur l’approvisionnement des boulangers en matières premières, soulignant que l’assainissement n’affectera pas les opérateurs qui exercent dans le cadre du respect de la loi. L’Algérie importe plus de 1,5 milliard de dollars de blé tendre chaque année, a relevé le ministre, signalant que le niveau de consommation réelle de cette substance à travers le pays est « inférieur » au volume d’importation. Par ailleurs, il a annoncé une série de projets visant à développer la numérisation du secteur du commerce à travers ses services divers en vue d’assurer une efficacité dans le domaine du contrôle et le lancement bientôt de portails électroniques interactifs en vue d’une grande transparence dans la gestion des données et leur traitement. Parmi les portails, un numérique interactif reliant différentes inspections territoriales surtout frontalières (terrestre, maritime et aérienne) permettant à tous les intervenants de prendre connaissance des données surtout dans le domaine du contrôle de la qualité et de la conformité des marchandises importées. Ce portail renferme un système d’alerte sur différents phénomènes de fraude surtout les marchandises incompatibles avec la conformité où tous les intervenants des wilayas seront informés automatiquement. Les secteurs concernés dont la justice seront reliés à ce réseau numérique interactif pour plus de transparence dans la gestion de ce domaine sensible, pour permettre une meilleure organisation de l’activité et faciliter à l’administration centrale de suivre les dossiers en permanence. Un autre portail interactif sera mis à la disposition des opérateurs économiques sur le commerce extérieur en l’enrichissant de différentes données actualisées qui assurent plusieurs facilités aux opérateurs dans le domaine d’exportation. En outre, un portail numérique est réservé au commerce africain pour permettre aux opérateurs algériens d’avoir des données sur les dispositions et incitations à l’échange commercial continental. Le ministre du Commerce a inspecté plusieurs unités de production à Oran et a présidé l’ouverture d’une journée d’étude et de sensibilisation sur la sécurité alimentaire et sanitaire dans le cadre du renforcement des dispositions de prévention durant la saison estivale.

N.I