Fin des essais cliniques du 1er vaccin contre le Covid-19 confirmée: L’espoir vient de la Russie

0
52

Le ministère russe de la Santé a confirmé l’aboutissement des essais cliniques du vaccin contre le coronavirus développé par le Centre russe Gamaleïa. Les essais étaient en cours depuis le 17 juin.

Les documents nécessaires pour enregistrer le vaccin sont en train d’être préparés. La Russie a terminé les essais cliniques du vaccin contre le coronavirus, a annoncé ce 1er août le ministre russe de la Santé, Mikhaïl Mourachko. «Un ensemble de documents est en cours de préparation pour la procédure d’enregistrement», a-t-il précisé. D’après lui, les médecins et les enseignants seront les premières personnes à être vaccinées contre le Covid-19 avec ce médicament élaboré par des virologues militaires de concert avec le Centre d’épidémiologie et de microbiologie russe Gamaleïa. Et d’ajouter que la vaccination de la population contre le Covid-19 sera lancée en octobre. Le 21 juillet, le vice-ministre russe de la Défense avait déjà annoncé la fin des essais cliniques du premier vaccin du pays. Cependant, le ministère de la Santé s’était alors pour sa part montré plus prudent, en affirmant que les essais étaient entrés en phase finale.

Premier vaccin russe contre le Covid-19 Des tests cliniques sur des volontaires ont été effectués à partir du 17 juin à l’université Setchenov de Moscou et à l’hôpital militaire de Bourdenko. Auparavant, Vadim Tarassov, directeur de l’Institut de médecine translationnelle et de biotechnologie de l’université, avait fourni à Sputnik plus de détails sur les essais ainsi que sur les perspectives du vaccin en question. Le scientifique a tenu à souligner que le vaccin russe avait été développé dans les plus courts délais à l’aide d’une plateforme technologique élaborée au cours des 20 dernières années. D’après lui, le vaccin a été obtenu grâce à «une méthode biotechnologique lors de laquelle le virus SARS-CoV-2, pathogène pour l’Homme, n’est pas utilisé». Ainsi, ce vaccin «est basé sur des vecteurs adénoviraux avec une construction de protéines provoquant une réaction dans le système immunitaire similaire à celle du coronavirus».

  1. N.I.