Finale Coupe d’Algérie: Grand afflux des supporters  depuis les premières heures de la matinée

0
183
Coupe d`Algérie (Finale)/CRB2 0JSMB(Fatah Guidoum@L'Echo d'Algérie)

 

Les habitants de la ville de Blida ont été  réveillés, depuis les premières heures de la matinée de samedi, par les  acclamations et cris de joie des supporters du CR Belouizdad et de la JSM  Béjaïa, venus en grand nombre pour soutenir leurs clubs, qui ont animé hier  à partir de 17h00, la 55e finale de la Coupe d’Algérie au stade Mustapha-Tchaker.

C’est dans une tenue unique aux couleurs rouges de leur club fétiche, que   des groupes de supporters du CRB ont commencé à arriver, vers 7h00 de la matinée, à la ville de Blida, dont ils ont sillonné les artères mitoyennes au stade, en agitant des drapeaux et en scandant des slogans exprimant leur   amour de leur club et leur désir de victoire. Ils ont été rejoints, à partir de 10h00, par les chants et slogans des foules de supporters de Béjaïa, venus en bus et en véhicules particuliers. L’arrivée dans la « Ville des roses » de ces foules considérables de  supporters a causé une grande congestion du trafic routier, en dépit des mesures prises par les services de sécurité pour fluidifier le trafic sur les routes et artères menant vers le stade Tchaker. En attendant l’heure fatidique du match, de nombreux supporters des deux  équipes ont choisi de flâner à travers les rues de Blida, au moment ou d’autres ont préféré prendre un brin de repos, notamment ceux venu de la lointaine Béjaïa, comparativement aux supporters de Belouizdad, qui ont fait un voyage d’a peine une cinquantaine de km (distance entre Alger et  Blida). Néanmoins, de nombreux autres supporters ont préféré prendre place dans les gradins du stade, histoire de s’assurer, à l’avance, des places stratégiques, avant l’arrivée des foules. C’est le cas d’un nombre de fans du CRB, dont l’un d’eux a déclaré à l’APS que pour les grands matchs, il préfère de loin s' »assurer une place à  l’avance, afin d’éviter la mauvaise surprise de ne pas avoir accès au stade à cause des grandes foules aux entrées ». D’autres supporters arrivés à Blida en dépit du fait qu’ils n’ont pas pu acquérir de billets, dans l’espoir d’en avoir au marché noir, n’ont pas manqué d’exprimer leur « mécontentement à l’égard du quota de billets affecté à chaque équipe (11.000) », estimant qu’il est « faible »   comparativement au grand nombre de supporters de chacune d’elles. De nombreux supporters, ayant exploité l’aubaine pour se « faire un peu d’argent de poche », selon leur expression, en revendant les billets au match au noir, ont assuré avoir perdu beaucoup d’argent dans le trafic de faux billets, réimprimés pour être vendus au noir. Ils ont été en fin de compte obligés de vendre les originaux, achetés pour 500 DA  l’unité, « à 400 DA l’unité », ont-ils déploré. A noter que chacun des supporters (des deux équipes) présent, sur place, est totalement convaincu du pouvoir de son club fétiche de décrocher cette Coupe, qui s’ajoutera à son palmarès. Reste à savoir laquelle des deux équipes aura le dernier mot dans quelques heures.

Bessa N