Formation des conducteurs de véhicules: L’activation des centres générera 6000 postes d’emploi

0
75

Le président de la Fédération nationale des centres de formation des conducteurs de transport des personnes, des marchandises et des produits dangereux, Abdelkrim Righi, a indiqué, jeudi à Saïda, que l’activation de ces centres permettra de créer 6000 nouveaux postes d’emploi à travers le pays.

Righi a expliqué, lors d’une conférence de presse, que la Fédération «recense 450 centres de formation de ces conducteurs et peuvent créer 2000 postes d’emploi permanents et 4000 autres non permanents au profit des jeunes». Le même responsable a indiqué que ces centres de formation ont un rôle positif dans la formation «psychologique» et «technique» des conducteurs professionnels, leur permettant d’aborder leur activité de manière civilisée, ajoutant que ces centres permettront de participer à la réduction du nombre d’accidents enregistrés à travers les routes du pays, notamment les accidents provoqués par les véhicules de transport des personnes. M. Righi a appelé le ministère de tutelle à lever le gel sur les agréments concernant ces établissements de formation afin de lancer l’opération de formation des conducteurs. De son côté, le secrétaire général de l’Union générale des commerçants et des artisans algériens (UGCAA), Hazzab Benchohra, a salué les efforts de l’Etat dans la recherche des solutions au profit des commerçants et des conducteurs touchés par la pandémie du virus corona (Covid-19), ajoutant que l’UGCAA œuvre à participer dans la construction d’un Etat fort et fondé sur des bases solides.

Houda H.