Formation et enseignement professionnels: Coup d’envoi ce matin pour plus de 370 000 postes

0
844

La rentrée de la formation professionnelle c’est aujourd’hui avec comme principale nouveauté, le BEP (Brevet de l’enseignement professionnel), destiné aux élèves du cycle secondaire et facilitant l’accès au marché du travail. Plus de 370 000 postes de formation sont prévus par le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels, pour cette rentrée à l’échelle nationale.

«Le secteur offre plus de 370 000 postes de formation pour la session de septembre 2017, dans les diffé- rents modes de formation, notamment, la formation résidentielle, par apprentissage et la formation à distance», a indiqué la même source, précisant que cette rentrée sera marquée par l’introduction de nouvelles spécialités pour enrichir et diversifier l’offre de formation. Il s’agit des spécialités qui seront orientées principalement vers les métiers en relation avec les secteurs d’activités définis par le gouvernement comme prioritaires pour le développement de l’économie nationale, notamment, l’industrie, le BTP, l’agriculture, l’hôtellerie et le tourisme, sachant que la nomenclature nationale de la formation professionnelle qui compte plus de 440 spécialités, est constamment renouvelée par un réseau d’ingénierie pédagogique, en accord avec divers secteurs concernés. La stratégie du système de la formation et de l’enseignement professionnels, en tant que secteur producteur de main-d’œuvre qualifiée repose sur le principe de l’adéquation formation-emploi, permet aux établissements de la formation professionnelle de répondre aux besoins exprimés par les opérateurs économiques en matière de qualification d’une part et d’assurer une insertion facile et rapide des diplômés de la formation professionnelle dans le monde du travail. «Les chiffres de l’Agence nationale de l’emploi (ANEM), du premier semestre de l’année 2017 montrent que 83% des diplômés de la formation et de l’enseignement professionnels sont insé- rés dans le monde du travail en moins de 6 mois depuis le dépôt de leurs demandes», a-t-on affirmé de même source, soulignant que ce chiffre «a augmenté de 3% par rapport à la même période de 2016». Dans un même contexte, 60% des porteurs de projets à l’Agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes (ANSEJ) sont des jeunes diplômés de la formation professionnelle. Par ailleurs, le ministère a rappelé que les inscriptions des demandeurs de formation qui ont débuté le 9 juillet en cours à travers tous les établissements de la formation professionnelle, alors que les journées de sélection et d’orientation ont organisées du 17 au 19 septembre 2017.