Forte hausse de la facture d’importation du sucre sur les dix premiers mois

0
166
DR

 

Après avoir peu augmenté durant les huit premiers mois de 2016, la facture d’importation de sucre a repris son l’envol en augmentant de plus de 14% durant les dix premiers mois 2016.

Selon le Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (Cnis), la facture s’est donc chiffrée à « 708,3 millions de dollars (usd)  durant les dix premiers mois de 2016, contre 620,88 millions usd à la même période de 2015 ».

L’on relèvera la même tendance pour le cas des quantités importées de sucre (de betterave brute, de canne à sucre, sirop de lactose et lactose à l’état solide). Ces dernières se sont établies à « 1,73 million de tonnes (Mt) contre 1,6 Mt ». Soit une hausse de 8,1%. La hausse de la facture reste littéralement reliée à celle des quantités importées. Elle est tout autant imputée au renchérissement des prix à l’importation par l’Algérie de cette denrée alimentaire. Selon les données relatives aux huit premiers mois de l’année 2016, le prix moyen à l’importation par l’Algérie du sucre roux a augmenté de 2%. Il s’est donc établi à « 380 usd/tonne contre 371 usd/t par rapport à la même période de 2015 ». Le prix du sucre blanc n’a que faiblement augmenté. Il a été de « 519 usd/t contre 515 usd/t », soit un relèvement de 0,78%. Pour ce qui est des données du 1er semestre 2016, les prix moyens à l’importation du sucre roux avaient baissé de 6,2% en s’établissant à 359 usd/t contre 382 usd/t durant la même période, en 2015. Même tendance observée pour le sucre blanc même si cette dernière reste plus faible. Les prix du sucre blanc avaient durant cette même période baissé de 1,15%, en s’établissant à 516 usd/t contre 522 usd/t.