Forum d’affaires bilatérales: L’Algérie et le Portugal déterminés à diversifier et à renforcer leurs relations économiques

0
57

L’ambassadeur du Portugal en Algérie, Carlos Oliveira, a appelé, hier à Alger, à la définition des opportunités de partenariat entre l’Algérie et le Portugal en vue de renforcer la coopération et les relations économiques bilatérales.

Lors d’un forum d’affaires, organisé par la Chambre algérienne de commerce et d’industrie (Caci), en coordination avec l’ambassade du Portugal, Oliveira a affirmé que l’Algérie et le Portugal étaient déterminés à diversifier et à renforcer leurs relations bilatérales ainsi qu’à les élargir à d’autres domaines, notamment la santé et le tourisme. Pour sa part, le conseiller économique et commercial à l’ambassade du Portugal, Gonçalo De Mello, a rappelé que plusieurs entreprises portugaises opéraient en Algérie dans plusieurs secteurs, dont le bâtiment et les travaux publics (BTP), exprimant la volonté de son pays d’élargir les relations économiques bilatérales à de nouveaux domaines, à savoir : les technologies de l’information, le tourisme et la santé. Estimant que la position géographique de l’Algérie et sa proximité du Portugal sont à même de contribuer au renforcement des liens de coopération, De Mello a mis l’accent sur l’impérative intensification des forums d’affaires afin d’offrir la possibilité aux opérateurs économiques des deux pays de prendre connaissance des opportunités de partenariat existantes. Plusieurs projets pourraient être confortés, à travers le renforcement du partenariat entre l’Algérie et le Portugal en vue d’augmenter le volume des échanges commerciaux entre les deux pays, a-t-il soutenu. Par ailleurs, le secrétaire général de la Caci, Abdelhak Rezahi, a évoqué l’initiative de l’ambassade du Portugal visant à faire connaître les opportunités et possibilités de partenariat entre les deux pays, à améliorer le climat d’affaires et à hisser les échanges commerciaux bilatéraux. Il a insisté sur la poursuite des efforts en vue de renforcer les relations bilatérales dans tous les domaines, sachant que plus de 60 entreprises portugaises opéraient en Algérie, notamment dans les secteurs des BTP et de l’agroalimentaire. Plusieurs opérateurs économiques algériens et portugais ont pris part à ce forum, pour s’enquérir des opportunités d’investissement offertes et des expériences des entreprises en matière de partenariat et de coopération économique.

Ali B.