Forum Économique Mondial pour la région MENA 2017: Bouchouareb représente le président de la République

0
1257

Le ministre de l’Industrie et des Mines est attendu, en Jordanie, pour prendre part aux travaux du Forum Économique Mondial pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, prévu du 19 au 21 mai dans région de la Mer Morte, a indiqué la cellule de communication du département ministériel.                                                                 Désigné par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour le représenter aux travaux du sommet régional de ce « World Economic Forum pour le MENA », Abdesselam Bouchouareb mettra à profit cette opportunité pour s’entretenir en marge des travaux avec plusieurs dirigeants politiques et accueillera en audiences des décideurs économiques intéressés par l’investissement en Algérie. Le Forum Économique Mondial pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord  réunira plus de 1000 décideurs gouvernementaux et politiques, régionaux comme mondiaux, chefs d’entreprises, experts économiques et représentants de la société civile de plus de 50 pays et constituera une « plate-forme d’échanges » et de « collaboration » sur les défis et l’avenir du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord grâce, notamment, à la coopération public-privé. « Le Ministre de l’Industrie et des Mines interviendra lors de plusieurs sessions dont celles s’intéressant à la transition énergétique dans la région MENA et à la stimulation de la croissance inclusive. Cette nouvelle édition du WEF on MENA se concentrera sur plusieurs thèmes intéressants les uns que les autres », a expliqué la même source. Parmi ces thématiques, on citera « Quelles politiques nationales et mécanismes régionaux doivent se mettre en place pour sauvegarder la prospérité des économies face à la rareté des ressources et le développement rapide des populations ? », « Quelles sont les meilleures pratiques pour créer les conditions au développement des jeunes entrepreneurs ? », Comment les nouveaux gouvernements de l’Afrique du Nord peuvent répondre aux demandes de leur population tout en assurant une transition durable de leur économie ? » ou encore « Quelles sont les implications de la situation en Syrie dans les relations entre les pays de la région MENA ».                                                                   Pour rappel, le WEF marque sa « disponibilité » à « soutenir » l’Algérie dans ses réformes, notamment sur le volet de « l’amélioration » de la compétitivité de l’industrie nationale ainsi que son image de l’Algérie à travers ses différents événements.