France : Le Franco-Algérien Ghaleb Bencheikh élu président de la Fondation de l’Islam de France

0
584

Le Franco-Algérien Ghaleb Bencheikh a été désigné jeudi président de la Fondation de l’islam de France (FIF), instance laïque destinée à mieux faire connaître religion et civilisation musulmanes.

Théologien réformateur et physicien, franco-algérien, Ghaleb Bencheikh, 58 ans, a été « élu président ce jour à l’unanimité moins une voix » des onze membres du conseil d’administration, a annoncé la Fondation. Ce producteur et animateur de l’émission « culture d’Islam » sur France culture, et présentateur de l’émission « Islam » sur France Télévisions, est le fils d’Abbas Bencheikh El Hocine, recteur de la Grande Mosquée de Paris de 1982 à 1989. Il était membre du bureau de la FIF depuis décembre 2016. La FIF avait été à l’été 2016, quelques mois après les attentats de l’année 2015. Confiée à l’ancien ministre de l’intérieur Jean-Pierre Chevènement, elle a pour objectif de permettre de lever des financements pour des projets en matière profane (cultures islamiques, éducation, recherche, formation civique…). Jean-Pierre Chevènement ne prévoyait pas de se présenter à l’issue de son mandat de deux ans. « La fondation a bien travaillé, elle est sur orbite », a-t-il déclaré. L’organisme avait été doté de 900 000 euros pour trois ans (2017,2018 et 2019). En 2016, le choix d’un non-musulman à la tête de cette instance avait suscité de l’incompréhension dans des musulmans de France.

Y.D