Gaid Salah poursuit ses visites dans les Régions militaires – L’ANP prête à déjouer tous les complots visant la stabilité du pays

0
528

Poursuivant ses visites de travail et d’inspection dans les différentes Régions militaires, le général de Corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), n’a pas manqué de rappeler les missions constitutionnelles de l’Armée qui continue, avec fermeté et compétence, d’accomplir ses missions constitutionnelles de préservation de la souveraineté nationale, de protection des frontières, de lutte contre le terrorisme et le crime organisé transfrontalier afin que l’Algérie puisse poursuivre sa marche inexorable sur la voie du développement et du progrès, pour que le peuple algérien vive dans la sécurité et la stabilité. L’ANP accomplit son devoir envers sa nation et son peuple afin que l’Algérie, territoire et peule, et grâce à la fidélité et au dévouement de ses enfants, demeure debout, digne et unie, fière de son histoire, de son combat et des composantes de sa personnalité. Elle trace sa voie à pas sûrs, rassurée quant à son avenir, surmontant tous les complots concoctés par ses ennemis qui se doivent de savoir qu’il y a des lignes rouges à ne pas franchir. Ainsi, les résultats positifs réalisés dans le cadre de la lutte antiterroriste confirment l’efficience des différentes approches visant l’éradication du fléau du terrorisme dans le pays comme a tenu à la souligner le Général de Corps d’Armée. Il avait relevé que « la politique est l’aptitude à s’adapter aux réalités du quotidien, l’aptitude se veut être la bonne gestion des exigences de l’intérêt national et les impératifs de leur réalisation, ce qui nécessite un haut niveau de performance politique en toutes conditions et circonstances ». En dépit de cela, note Gaid Salah, « certains s’autoproclament parrains de l’ANP, voire son porte-parole, omettant, ou volontairement négligeant, que l’ANP est une Armée du peuple algérien, une Armée dans tous les sens portés par cette expression, en termes de glorieuse histoire et de nobles valeurs, et avec tout ce que cela représente pour le présent et pour l’avenir ». « Que tout le monde sache qu’il n’est autre tuteur pour l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, que les orientations de Son Excellence, le Moudjahid, le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. Une Armée qui veille, en permanence, et je le redis encore une fois, elle veille avec discernement sans jamais fermer l’œil, et travaille avec persévérance conformément aux lois de la République et aux dispositions de la Constitution algérienne», a-t-il insisté. Le chef d’Etat-major de l’ANP a évoqué, par la suite, en détails, « les exploits réalisés par l’ANP dans les différents domaines et sur tous les échelons, les efforts laborieux consentis par ses éléments, de jour comme de nuit, et leur état-prêt permanent à défendre la souveraineté de l’Algérie, sa sécurité et sa stabilité ».  « Les missions assignées à l’ANP sont des missions honorables et de grande importance, et nous attendons de tous les courants politiques et de la société civile de leur accorder leur juste valeur, de considérer les efforts laborieux consentis par l’ANP, digne héritière de l’ALN, tout au long des jours et des mois de l’année, et même durant les nuits. L’ANP est une Armée du peuple algérien, une Armée fière d’appartenir à ce peuple digne, et de la grande confiance que ce dernier lui accorde, qu’il ne cesse de lui témoigner à travers tout le territoire national. Une Armée dont le parcours et la conduite sont respectueux et dont l’esprit et les performances sont professionnels et qui veille à ne jamais s’écarter de ses directives, des lois de la République ou du cadre professionnel et fonctionnel délimité par la Constitution », a-t-il affirmé. Il a ajouté que l’ANP « est une Armée qui puise dans les valeurs de Novembre, dont la conduite est fondée sur des principes, une Armée qui valorise le travail laborieux et loyal. Une Armée qui ne permettra aucun dépassement engendrant le désordre, et ne permettra pas de trouble qui pourrait être envisagé par certaines parties prêtes à mettre l’Algérie en danger pour arriver à leurs fins ou pour sauvegarder ou réaliser leurs intérêts personnels abjects ». Gaid Salah avait affirmé, à ce propos, que seuls les critères de mérite et de compétence sont pris en considération dans la désignation des postes de commandement de l’Armée. La mission de défendre « amplement et en permanence » l’Algérie avec toutes ses frontières nationales et de renforcer les fondements de sa sécurité et sa stabilité, exige, a-t-il dit, de « persévérer à l’édification d’une armée puissante et moderne qui jouit toujours d’une disponibilité opérationnelle de haut niveau, une Armée éclairée par une vision clairvoyante dont les objectifs sont bien définis, qui tient compte de tous les défis qu’elle doit prévoir et surmonter grâce au soutien immuable du Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale ». Gaid Salah avait tenu, par la même occasion, à rappeler « les efforts laborieux qui ne cessent d’être consentis par les unités de la 6eme Région militaire déployées le long de nos frontières Sud, pour la sécurisation et la protection du pays contre tous les fléaux et menaces, notamment le terrorisme aveugle, la criminalité organisée et la contrebande avec toutes ses ramifications ». Il avait salué aussi les résultats obtenus dans le domaine de la lutte antiterroriste, soulignant que le nombre important des terroristes mis hors d’état de nuire dans peu de temps « fait montre de l’efficacité de la stratégie adoptée pour l’éradication totale de ce fléau dangereux et dévastateur ». Dans ce contexte, souligne-t-il, « il n’y a pas l’ombre d’un doute que la mission de la lutte contre le terrorisme résiduel constitue une mission permanente dont la fin ne sera atteinte qu’après l’éradication du dernier terroriste de notre pays ». Le Général de Corps d’Armée avait souligné auparavant  le rôle efficient des unités mobilisées le long de nos frontières dans la sécurisation de notre pays contre tous les fléaux et menaces, notamment le terrorisme, la criminalité organisée et la contrebande avec toutes ses ramifications. « Défendre parfaitement l’Algérie exige de tous les cadres et personnels ainsi que de toutes les unités d’œuvrer, sans cesse, à réunir tous les facteurs et les impératifs de la force et à les renforcer en permanence afin d’assurer le maintien de la disponibilité opérationnelle et de combat des personnels et des unités pour assurer ainsi la sauvegarde de notre intégrité territoriale et la protection de notre pays contre tous les desseins et les fléaux maléfiques sur les plans sécuritaire, social et économique, et pour aussi défendre notre patrie et notre peuple contre toutes les menaces multiformes et multidimensionnelles quelle que soit leur nature », avait-il souligné. Gaïd Salah avait tenu également à adresser ses vifs remerciements, imprégnés d’estime et de gratitude, à ces hommes de l’ANP pour « les efforts laborieux qu’ils fournissent sans répit et avec toute la vigilance requise, au service de l’Algérie et de la sauvegarde de sa souveraineté, son intégrité territoriale, sa sécurité et de la cohésion de son peuple».

T.Benslimane