Gaid Salah remet les pendules à l’heure : L’ANP ne peut en aucun cas être mêlée aux enchevêtrements des partis et des politiques

0
214

Réagissant aux déclarations de certains partis de l’opposition ayant appelé à l’intervention de l’Armée dans la vie politique,  le Général de Corps d’Armée, Ahmed Gaïd Salah, Vice-ministre la Défense nationale, Chef d’État-major de l’ANP, a rappelé les missions constitutionnelles de l’institution militaire desquelles elle « ne s’écartera jamais » et qu’elle « ne peut en aucun cas être mêlée aux enchevêtrements des partis et des politiques ».

« J’avais auparavant souligné et clarifié, avec insistance, à maintes occasions, que l’Armée nationale populaire est une Armée qui connait ses limites, voire le cadre de ses missions constitutionnelles, qui ne peut en aucun cas être mêlée aux enchevêtrements des partis et des politiques, ou être immiscée dans des conflits qui ne la concernent ni de près ni de loin. »

Ainsi s’est exprimé M. Gaïd Salah lors de la cérémonie en l’honneur des meilleurs lauréats des Cadets de la Nation au Baccalauréat 2018 qu’il a présidée au siège du ministère de la Défense nationale (MDN). Il s’est adressé, par la même occasion, via visioconférence à l’ensemble des personnels de l’ANP à travers les six Régions militaires et a salué « vivement et avec toute gratitude » tous ces hommes des Forces armées mobilisés sur chaque parcelle de la terre d’Algérie et en rappelant les missions constitutionnelles de l’ANP desquelles elle « ne s’écartera jamais ».

« L’une des mauvaises pratiques, voire étranges, irrationnelles et inacceptables, à la veille de chaque rendez-vous électoral, que ce soit pour l’APN, pour les APC et APW, ou même pour les élections présidentielles, je dis, à la veille de ces importants scrutins nationaux, et au lieu d’essayer de s’approcher du citoyen en conférant davantage d’importance à ses préoccupations, quelques personnes et certaines partis s’éloignent volontairement de l’exercice politique. »

« La politique est l’aptitude à s’adapter aux réalités du quotidien, l’aptitude se veut être la bonne gestion des exigences de l’intérêt national et les impératifs de leur réalisation, ce qui nécessite un haut niveau de performance politique en toutes conditions et circonstances. »

En dépit de cela, note le Général de Corps d’Armée, « certains s’autoproclament parrains de l’ANP, voire son porte-parole, omettant, ou volontairement négligeant, que l’ANP est une Armée du peuple algérien, une Armée dans tous les sens portés par cette expression, en termes de glorieuse histoire et de nobles valeurs, et avec tout ce que cela représente pour le présent et pour l’avenir ».

« Que tout le monde sache qu’il n’est autre tuteur pour l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, que les orientations de Son Excellence, le Moudjahid, le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale. Une Armée qui veille, en permanence, et je le redis encore une fois, elle veille avec discernement sans jamais fermer l’œil, et travaille avec persévérance conformément aux lois de la République et aux dispositions de la Constitution algérienne. »

Le chef d’État-major de l’ANP a évoqué, par la suite, en détails, « les exploits réalisés par l’ANP dans les différents domaines et sur tous les échelons, les efforts laborieux consentis par ses éléments, de jour comme de nuit, et leur état-prêt permanent à défendre la souveraineté de l’Algérie, sa sécurité et sa stabilité ».

« Les missions assignées à l’ANP sont des missions honorables et de grande importance, et nous attendons de tous les courants politiques et de la société civile de leur accorder leur juste valeur, de considérer les efforts laborieux consentis par l’ANP, digne héritière de l’ALN, tout au long des jours et des mois de l’année, et même durant les nuits. »

« L’ANP est une Armée du peuple algérien, une Armée fière d’appartenir à ce peuple digne, et de la grande confiance que ce dernier lui accorde, qu’il ne cesse de lui témoigner à travers tout le territoire national. Une Armée dont le parcours et la conduite sont respectueux et dont l’esprit et les performances sont professionnels, qui suit les orientations de Son Excellence, le Moudjahid, Monsieur le Président de la République, Chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et qui veille à ne jamais s’écarter de ses directives, des lois de la République ou du cadre professionnel et fonctionnel délimité par la Constitution.»

Il a ajouté que l’ANP « est une Armée qui puise dans les valeurs de Novembre, dont la conduite est fondée sur des principes, une Armée qui valorise le travail laborieux et loyal. Une Armée qui ne permettra aucun dépassement engendrant le désordre, et ne permettra pas de trouble qui pourrait être envisagé par certaines partis prêtes à mettre l’Algérie en danger pour arriver à leurs fins ou pour sauvegarder ou réaliser leurs intérêts personnels abjects ».

« Je fais le serment, aujourd’hui, devant Allah Le Tout-Puissant, devant les âmes des Chouhada, et devant l’ensemble du peuple algérien, que l’Algérie se trouve entre de bonnes mains, des mains qui prennent soin du legs et qui perpétuent le serment, des mains qui feront face avec force et détermination à tous ceux qui s’aventureraient à exposer le pays des Chouhada au désordre et aux desseins hostiles. »

« Je dis cela en sachant que les enfants émérites de l’Algérie, et ils sont nombreux, porteront leur pays en leurs cœurs, et sauront sauvegarder la sécurité de l’Algérie et maintenir la stabilité de son peuple, sa souveraineté et son indépendance nationales. »

Il a relevé, par la même occasion, que l’Algérie « n’est pas une arène de combat ou une piste de course pour qui voudrait récolter des trophées et réaliser d’infâmes profits personnels et individuels. L’Algérie est une terre de labeur honnête et propre, oui l’Algérie est une terre pure imprégnée du sang des Chouhada, sur laquelle le travail se doit d’être probe et intègre, et pour lequel le peuple est le juge impartial ».

« Chaque jour qui passe, notre Armée réalise, grâce à Allah Le Tout-Puissant, d’importants nouveaux pas, car l’Armée travaille, et son labeur aboutit, faisant du travail son moyen essentiel, alors il faut éviter de gaspiller son énergie avec quelques commentaires et réflexions inutiles. »

« L’Armée nationale populaire ne peut être le souffre-douleur de certains incapables, ni l’arbre qui couvre la forêt de leur impuissance. La langue avec ses dires et ses paroles, aussi affûtée qu’elle puisse être, ne pourra jamais remplacer les bras puissants et le travail honnête, Allah est témoin de ce que cachent les esprits et ce que recèlent les cœurs, et le peuple discerne le plus intègre au travail et aux dires».